Test du Panasonic Lumix GF2 – Partie 1 : présentation, prise en main et ergonomie

Annoncé le 4 novembre dernier en exclusivité mondiale lors de Salon de la Photo à Paris, le Panasonic Lumix GF2 arrive officiellement ces jours-ci dans les rayons des principaux distributeurs. J’ai pu avoir en main et utiliser ce GF2 lors des 15 derniers jours, et je vais vous livrer mes impressions à son sujet au travers de plusieurs articles!

En préambule au test quelques précisions : je ne suis en aucun cas un testeur professionnel ou aguerri à ce type d’exercice. J’ai donc pris le parti d’utiliser le GF2 comme j’utiliserais un autre appareil en circonstances identiques. J’ai utilisé l’appareil à la fois dans un environnement familial et en balade, en essayant tout de même de tester la plupart des options disponibles. Cependant il est clair que même en 15 jours, je n’ai pas forcément fait le tour complet du produit ou que je n’ai pas rencontré toutes les situations de prise de vue. Par avance excusez-moi si un aspect en particulier sur lequel vous vous interrogez n’est pas traité ici, et dans ce cas n’hésitez pas à poster votre question en commentaire et j’essaierai d’y répondre !

Autre précision importante, qui va sans dire, mais toujours mieux en le disant : ce Panasonic GF2 m’a été prêté par Panasonic France, mais en aucun cas je ne suis lié à la société, ni rémunéré en quoi que ce soit par Panasonic. Je les remercie de ce prêt qui me permet de vous faire partager mon avis sur le GF2, mais je n’aurai pas d’indulgence particulière à l’égard de ce boîtier :-) . Ce que je vous livre ici sont véritablement mes impressions et mon ressenti en tant qu’utilisateur.

J’ai divisé ce test en trois grandes parties :

  • Préambule, présentation de l’appareil, sa prise en main et son ergonomie

Bon voilà pour le plan révolutionnaire, c’est fait :-).



 

1ère partie : Préambule, présentation du Panasonic Lumix GF2, prise en main et ergonomie

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je souhaite essayer de répondre à une question : à qui est destiné le Panasonic GF2 ? En effet la réponse à cette question me semble importante pour « juger » l’appareil sans fausser le point de vue. Il est clair pour moi que tout appareil s’adresse à un public ciblé et que des choix sont faits en fonction de cette cible en termes de fonctionnalités, d’ergonomie ou autre (inutile de demander à un compact entrée de gamme de shooter en RAW par exemple !).

Alors pour qui le GF2 ? La présentation de l’appareil sur le site de Panasonic ne laisse que peu de doute quant au public visé par le GF2 (« L’appareil numérique avec objectifs interchangeables le plus petit et le plus léger au monde. Simple d’utilisation. Image haute qualité. »). Il se destine selon moi à l’utilisateur de compact qui cherche à monter en gamme afin d’obtenir une qualité d’image supérieure, le plus simplement du monde (ie automatiquement !) et éventuellement qui souhaite une plus grande latitude dans les réglages de prise de vue le cas échéant. Mais un utilisateur qui ne souhaite pas passer aux reflex par peur d’une trop grande complexité ou d’un encombrement trop important.

Ça ne vous rappelle rien ? C’est exactement la cible visée par les Sony NEX-5 et NEX-3 ! Le Panasonic GF2 vient donc affronter frontalement les hybrides de Sony.

Ce petit préambule fait, passons à la présentation du GF2 !

Présentation et prise en main du Panasonic Lumix GF2

Le Panasonic GF2 comme son nom l’indique est le successeur du premier modèle de la gamme GF, le Panasonic GF1. Enfin, successeur le mot est peut être mal choisi car il y a débat sur le sujet, le GF2 changeant pas mal de choses par rapport au GF1 qui semblait destiné à un public plus « expert ». N’ayant jamais eu de GF1 en mains, je ne rentrerai pas de toute façon dans une comparaison détaillée, dont je ne sais dire si elle a du sens.

Pour les caractéristiques du GF2, je vais vous épargner la reproduction de la fiche produit que vous pouvez retrouver et même télécharger par ici:-)

De même si vous souhaitez vous plongez dans le manuel d’utilisation vous pouvez le télécharger par ici.

Commençons cette présentation par l’enveloppe extérieure du GF2. Le modèle que j’ai testé est le kit GF2 + objectif 14mm pancake. J’ai très majoritairement utilisé cet objectif, même si vous verrez que j’en ai monté certains autres à l’occasion, notamment le fisheye 8mm.

Premier constat, avec ce pancake 14mm il est assez petit et plutôt léger. Attention rien à voir avec un compact, et oubliez tout de suite la possibilité de vous balader avec le GF2 dans la poche de jean. Mais pour une poche de manteau c’est tout à fait envisageable, et c’est d’ailleurs ce que j’ai fait plusieurs fois quand je n’emmenais pas d’autres objectifs. La construction m’a semblé de bonne qualité au global.

Voici la face avant de l’appareil :

On y retrouve peu de boutons si ce n’est le bouton servant à détacher l’objectif en place.

Passons à la face arrière :

On retrouve l’essentiel des commandes sur la face arrière du GF2 à droite de l’écran tactile :

  • La molette cliquable qui permet de régler l’ouverture, ou la vitesse, ou la compensation d’exposition par exemple. Elle permet aussi de zoomer dans une photo en mode visualisation, de naviguer dans les photos, etc…
  • La touche pour passer en mode visualisation
  • La touche « Menu/set » pour accéder au menu de l’appareil.
  • Les touches de raccourcis disposées en rosace autour de la touche « Menu/set » : ISO en haut, balance des blancs à droite, retardateur et mode rafale en bas, et enfin le mode d’autofocus à gauche.
  • On trouve enfin tout en bas la touche « Q menu/ Fn » qui permet selon sa configuration l’accès au menu rapide (Q menu) ou à l’un de vos réglages favoris ou souvent utilisés (touche Fn paramétrable dans le menu).

On trouve également en haut à gauche la touche permettant l’ouverture du flash intégré au Panasonic GF2.

Et puis bien entendu la majorité de la face arrière est occupée par le fameux écran tactile sur lequel nous reviendrons un peu plus loin ! Cet écran est d’une définition de 460 000 points et une taille de 7,6cm. Je l’ai trouvé tout à fait agréable à utiliser. Un seul regret personnellement : il n’est pas orientable :-).

Et enfin la tranche et les côtés  :

On retrouve sur le dessus le bouton d’allumage on/off, le micro stéréo, le déclencheur évidemment, le bouton d’enregistrement vidéo et un bouton dédié au passage au mode iA, le mode tout automatique du GF2. Sur le côté droit, on retrouve la trappe de connexion, notamment les ports USB et mini HDMI.

La prise en main de ce GF2 est agréable, ni trop petit, ni trop gros, j’ai tout de même ajouté une poignée que j’ai pris l’habitude d’utiliser avec le GH1/GH2 et qui je trouve offre une stabilité supplémentaire. Toutes les fonctions principales à droite de l’écran sont accessibles aisément avec une seule main.

En résumé, j’ai trouvé la prise en main du GF2+14mm tout à fait satisfaisante.

Je n’avais pas le 14-42 qui est également vendu en kit, mais comme je dispose du 14-45mm je l’ai monté sur le GF2. Cela donne un ensemble qui perd en compacité, mais qui est forcément plus versatile.

Pour le fun j’ai monté le 100-300mm que j’avais en prêt en même temps ! Euh … comment dire … ce n’est sans doute pas l’objectif idéal avec le GF2 :-)

Pour ce qui concerne la réactivité du GF2, je n’ai pas fait de mesure, mais l’allumage se fait très rapidement. De même, le temps entre deux prises de vue m’a semblé bon, en tout cas je n’ai jamais eu l’impression d’attendre ou été gêné par cet aspect (que ce soit en JPEG, RAW, RAW+JPEG ou en vidéo). Seule l’utilisation du mode rafale génère un temps d’enregistrement qui bloque l’appareil pendant quelques secondes. Pour info j’utilisais un carte Sandisk class 10 tout de même :-)

Cependant un point où la réactivité m’a semblé faible, c’est pour le passage en mode visualisation, sans trop savoir pourquoi …

Pour finir cette partie présentation, j’évoquais au début la concurrence frontale avec les NEX de Sony. Je n’ai malheureusement pas eu le temps de faire un comparatif poussé en termes de performances entres les deux boîtiers (pour un comparatif entre NEX-5 et GF1 vous pouvez vous référez à cet article), mais voici au moins un comparatif en terme de taille entre les deux appareils :

 

Ergonomie du Panasonic Lumix GF2

La nouveauté majeure introduite sur le GF2 est le choix d’un écran tactile, à l’image du G2 et du GH2 . Alors qu’en est-il de cette interface mixte ?

Un premier point d’importance : le tactile n’est en aucun cas obligatoire pour utiliser le Panasonic GF2, et les commandes physiques restent bien présentes, ainsi que les boutons de raccourcis vers les principales fonctions comme vu ci-dessus. Le seul réglage « physique » manquant est la molette de sélection des modes PASM ce qui en gênera sans doute certains. Pour ma part même si je suis habitué à cette molette avec le GH1 puis le GH2, j’ai pris le pli du réglage via l’écran tactile : le réglage se fait en deux ou trois tapements de doigts sur l’écran.

Globalement, je dois avouer que j’ai apprécié cette interface tactile qui offre certains avantages :

  • le choix du point ou de la zone de focus d’un tapement de doigt sur l’écran
  • le déclenchement automatique avec AF sur la zone sélectionnée également d’un tapement de doigt sur l’écran
  • l’accès à quasiment tous les réglages via le « Q menu » : une pression sur la touche Q menu et l’essentiel des paramètres deviennent accessibles à l’écran et on peut donc les sélectionner et les modifier tactilement. Couplés aux raccourcis physiques présents à l’arrière du boîtier il devient rare de passer du temps dans les menus !

J’ai pris aussi rapidement l’habitude de faire défiler les photos  comme sur un smartphone, ou de zoomer et déplacer la photo tactilement ! Pas essentiel, mais sympa.

Donc l’écran tactile apparaît comme un plus et non en remplacement des boutons physiques, à l’exclusion de la molette de sélection des modes.

A noter tout de même que ce n’est pas un écran de smartphone, la réactivité est bonne mais ne vous attendez pas à une expérience tactile similaire, ni d’ailleurs à du multitouch ou autre :-) .

Pour le reste, l’ergonomie du Panasonic GF2 est conforme aux précédents modèles de la marque, et on y retrouve les mêmes menus et la même organisation.

Un petit mot sur un détail : le bruit du déclencheur. Il reste bien présent et sonore, donc pas de déclenchement « furtif » possible.

Je n’ai pas pu juger de la longévité de la batterie, n’ayant pas eu l’occasion de faire de très longue séance de shooting. Panasonic annonce 320 photos ou 160 mn d’enregistrement avec le couple GF2+14mm, et 300 photos / 150 mn avec le 14-42mm. Pour info, j’ai fait une séance d’un peu plus de deux heures essentiellement vidéo, et quelques photos, et la batterie chargée la nuit avant l’excursion s’est vidée d’un tiers seulement selon l’indicateur de batterie. Donc pas de problème particulier rencontré dans ce cas là.

Enfin un élément d’ergonomie qui m’a tout de même gêné dans mon utilisation : l’absence de bouton lock AF/AE. Cette fonction est bien présente dans les menus et paramétrable (AF, AE ou AF/AE) mais pas de bouton dédié. Pour pallier ce manque j’ai attribué cette fonction au bouton « Q Menu/Fn », et du coup l’accés au Qmenu est déporté sur l’écran tactile. Mais de ce fait le raccourci Fn n’est plus disponible pour une autre fonction

Pour conclure sur cette première partie de présentation de l’appareil, et avant d’aborder les aspects centraux sur les résultats obtenus en photo et en vidéo, je dirai que j’ai eu du plaisir à utiliser ce Panasonic GF2. De taille assez réduite quand il est équipé du pancake 14mm, il est facile à emporter en glissant dans une poche de manteau sans que ce soit gênant, et je l’ai trouvé agréable à utiliser au quotidien.

Certes, l’absence de molette de réglage des modes pourra gêner certains, mais pour le public visé (cf. préambule), il me semble que ce n’est pas une priorité ou tout du moins pas une absence rédhibitoire. Et personnellement une fois le pli du réglage via l’écran pris, je m’y suis bien fait.

L’interface tactile s’est révélée agréable à utiliser, apportant un plus sur certains points sans venir remplacer totalement les principaux raccourcis de réglages, fournissant au final un mix qui m’a semblé équilibré et tout à fait fonctionnel.

Au final, je regrette juste pour mon utilisation habituelle, l’absence de bouton AF/AE lock dédié et l’écran non orientable.

A suivre d’ici quelques jours la deuxième partie du test sur le mode photo ! ;-)

[jcolumns][jbox border= »6″ radius= »12″ shadow= »5″ color= »white » width= »550″ icon= »http://www.hybridcams.fr/wp-content/uploads/panasonic-gf2.jpg » title= »Comparer le Panasonic GF2″ title_css= »font-size:12px; font-weight:bold; »]Comparez le Panasonic Lumix GF2 aux autres appareils photo hybrides dans le comparateur hybridcams.fr.

[jbutton color= »red » size= »small » link= »http://comparatif.hybridcams.fr/appareils-photo-hybrides/panasonic-gf2″ newpage= »yes »]Comparer[/jbutton]

[/jbox]