GF5w_H_PS14042_front

Test de l’appareil photo hybride Panasonic Lumix GF5

L’appareil photo hybride Panasonic Lumix GF5, annoncé le 5 avril dernier, succède au Panasonic Lumix GF3 et se destine en priorité, comme ce dernier, aux utilisateurs à la recherche de qualité, de simplicité et de compacité. Le Panasonic GF5 réussit-il la synthèse de ces trois ingrédients ?

J’ai pu passer une petite semaine avec le Panasonic GF5 et comme à l’habitude je vous livre ici mes impressions d’utilisateur, et non un test technique détaillé. En revanche, pour ceux qui ont déjà lu mes autres tests, vous trouverez sans doute celui-ci moins complet, car je n’ai pas eu autant de temps que j’aurais voulu à y consacrer durant ces quelques jours d’utilisation.


Présentation du Panasonic GF5

Comme évoqué ci-dessus le Panasonic GF5 se destine plus particulièrement aux utilisateurs qui souhaitent un appareil de taille compacte, simple d’utilisation tout en bénéficiant des avantages et performances d’un appareil hybride. Le public visé ici est donc l’utilisateur plutôt débutant, qui souhaite davantage qu’un compact, sans forcément s’encombrer d’un appareil plus gros et d’apparence plus complexe. Cependant, si le GF5 joue la carte de la simplicité, il n’en possède pas moins tous les modes de prises de vues et réglages manuels classiques d’appareils plus sophistiqués.

Les principales caractéristiques du Panasonic GF5

Vous pouvez retrouver l’ensemble des caractéristiques du Panasonic GF5 dans sa fiche dédiée sur le comparateur d’appareils hybrides d’hybridcams.

Le Panasonic GF5 reste très proche de son prédécesseur le GF3. Il en reprend les dimensions, et le design est quasiment identique à l’exception d’une poignée un peu plus grande et désormais caoutchoutée sur le devant de l’appareil

Pour ce qui concerne les principales caractéristiques et évolutions par rapport au GF3, notons :

  • un nouveau capteur Live MOS de 12,1Mpx, de résolution identique au GF3 mais aux performances annoncées comme améliorées, notamment en termes de gestion du bruit,
  • un nouveau processeur Venus Engine,
  • une sensibilité pouvant aller jusqu’à 12 800 ISO,
  • un autofocus annoncé ultra rapide (0,09s),
  • un nouvel écran tactile de 3″ et 920 000 points,
  • toujours de la vidéo full HD en AVCHD 1080i50 et 720p50 (l’enregistrement se fait à 25p au niveau du capteur comme sur le GF2 ou le GF3), et un mode MP4,
  • une nouvelle interface tactile, avec l’intégration d’explications pour débutants et la possibilité de définir son propre fond d’écran comme sur un smartphone.
On voit donc que si extérieurement le GF5 est dans la totale continuité du GF3, son équipement apparaît renouvelé avec en particulier un nouveau capteur, un nouveau processeur et un nouvel écran tactile bien mieux défini.

Design et ergonomie du Panasonic GF5

 Panasonic GF5 Panasonic GF5

Le Panasonic GF5 est ici équipé de l’objectif 14-42mm PowerZoom X, avec lequel il forme un ensemble très compact. Pour encore plus de compacité on peut l’utiliser avec le pancake 14mm, en acceptant la perte du zoom.

 Panasonic GF5 Panasonic GF5

Le Panasonic GF5 apparaît très épuré, en particulier à l’arrière où assez peu de boutons sont disponibles. On y retrouve :

  • une molette qui donne accès aux réglages de la balance des blancs, au mode rafale / retardateur, au mode de mise au point, à la compensation d’exposition, et au centre  la touche d’accès aux menus de l’appareil,
  • au-dessus de cette molette, le bouton du mode lecture et le bouton « Display », qui permet de définir les informations qui s’affichent à l’écran,
  • en-dessous, un bouton qui donne accès :
    • en mode prise de vue : soit au menu rapide (Q menu), soit à une fonction personnalisée (Fn1),
    • en mode lecture : à la suppression des images et vidéo.
Pour tous les autres réglages il vous faudra passer par le menu de l’appareil (le Q menu ou le menu complet) ou les raccourcis tactiles (choix du mode PASM ou des modes scènes par exemple).
A noter que comme sur le Panasonic GX1,  il est également possible de paramétrer plusieurs autres raccourcis tactiles sur la droite de l’écran pour accéder directement à certains réglages. Une barre rétractable sur la droite de l’écran se déplie d’une pression pour faire apparaître ces raccourcis, et une autre pression la fait se rétracter.

 Panasonic GF5 Panasonic GF5

Sur le dessus de l’appareil, on retrouve :

  • le flash intégré,
  • les déclencheurs photo et vidéo,
  • le bouton d’accès direct au mode iA (auto intelligent),
  • le bouton de mise en marche.
Sur le dessous, on retrouve le logement pour la batterie et la carte SD.

 Panasonic GF5 Panasonic GF5

Les prises HDMI et AV se situent sur le côté gauche de l’appareil.

Le Panasonic GF5 se révèle agréable à l’utilisation. Sa petite taille le rend facile à emporter partout, il m’est même souvent arrivé de l’emporter simplement en le glissant dans une poche de manteau équipé du zoom 14-42 mm ou du pancake 20mm.

Le grip caoutchouté permet une bonne prise en main, et le GF5 est réactif, avec notamment un allumage rapide, permettant d’être prêt à photographier rapidement si une occasion se présente.

Pour ce qui concerne les réglages, les utilisateurs experts adeptes des raccourcis multiples passeront leur chemin, mais ils ne sont pas dans la cible visée par le GF5. Il faut en effet passer par l’écran tactile pour changer de mode de prise de vue ou accéder à de nombreux réglages (que ce soit via le Q menu, les raccourcis tactiles ou le menu complet). A l’usage hormis quelques points comme les ISO par exemple, je ne change pas en permanence mes réglages et devoir utiliser les menus tactiles ne m’a donc pas posé de problème (de plus en affectant la touche Fn1 à la modification des ISO, j’avais sous la main la plupart de ce dont j’ai besoin en accès direct). En revanche, ses capacités tactiles, sont toujours loin de l’expérience qu’offrent les smartphones et il n’est pas rare de devoir insister sur une pression ou de s’y reprendre à deux fois pour que celle-ci soit bien prise en compte. Des efforts encore à faire sur ce point pour améliorer l’ergonomie …

Sinon, cet écran avec sa définition renforcée, est particulièrement agréable et lisible, et on sent une vraie différence avec les écrans 460 000 points des précédents GF ou du GX1. Il est toujours possible de réaliser la mise au point sur une zone précise mais aussi de déclencher la prise de vue directement via l’écran tactile.

Le Panasonic GF5 côté photo

Au niveau photo, le Panasonic GF5 même s’il se positionne comme un appareil simple d’utilisation, offre la possibilité d’effectuer l’ensemble des réglages manuels d’appareils plus haut de gamme : modes PASM, photos en JPEG ou en RAW, modes scènes, mode AF, mode d’exposition, ratios d’image, etc …

A l’utilisation, le Panasonic GF5 m’a fait bonne impression avec un AF réactif et fiable. Ne l’ayant eu que peu de temps je n’ai pas testé ses performances dans toutes les situations, mais dans un cadre familial ou lors de balades il s’est révélé un excellent compagnon. Je n’ai pas eu le temps de faire un test spécifique de gestion du bruit, et je m’abstiendrai donc de juger ce point.

Pour ceux qui veulent jeter un oeil à des exemples de photos réalisées au GF5, en voici quelques-uns. Ce sont des JPEG issus directement de l’appareil, les fichiers RAW du GF5 n’étant pas encore supportés par Lightroom (ils le sont depuis peu par Aperture sous Mac avec la dernière mise à jour de Mac OS X).

 Taille réelle   Taille réelle
  Taille réelle   Taille réelle
  Taille réelle   Taille réelle
  Taille réelle

Je me suis aussi amusé à traiter quelques JPEG sous Lightroom pour illustrer ce test :

  

Le GF5 possède également de nombreux styles d’image et effets créatifs prédéfinis, à l’image de ce que l’on trouve dans le Panasonic GX1. Je vous renvoie au test du Panasonic GX1 pour voir des exemples de ces styles et effets.

Le Panasonic GF5 côté vidéo

Côté vidéo le Panasonic GF5 reprend les caractéristiques du Panasonic GX1 :

  • un mode AVCHD Full HD 1920×1080 50i jusqu’à 17Mbps (mode FSH)
  • un mode AVCHD HD 1280×720 50p jusqu’à 17Mbps (mode SH)
  • un mode MP4 1920×1080 25p jusqu’à 20Mbps (mode FSH)
  • un mode MP4 1280×720 25p jusqu’à 10Mbps
  • un mode MP4 640×480 25p
A noter que comme sur les GF2, G3, ou GX1, le capteur enregistre en fait du 25p en AVCHD que ce soit pour le mode 1080i ou 720p.

Pour les fonctionnalités on reste aussi dans la lignée du GX1 et des précédents GF :
  • mise au point en continu pendant que vous filmez (mais aussi bien sûr le choix de la désactiver et de passer en autofocus à la demande par pression du déclencheur à mi-course, ou en focus manuel)
  • fonction de réduction du scintillement : il s’agit ici en fait de déterminer la vitesse d’obturation de l’appareil en mode vidéo pour réduire les effets de scintillement. Quatre vitesses sont proposées : 1/50, 1/60, 1/100 et 1/120.
  • fonction « Convertisseur Tele Extra » (le fameux mode « crop » – voir le test du GF2 pour plus d’explication sur cette fonction très intéressante)
  • pas de contrôle manuel de l’exposition au-delà de la fonction de réduction du scintillement qui revient à fixer la vitesse d’obturation en vidéo (donc pas de choix des ISO ni de l’ouverture en vidéo).
  • enregistrement du son en stéréo.
  • styles d’images personnalisables et des effets créatifs identiques au mode photo (voir un exemple vidéo dans le test du Panasonic GX1 )
Du solide donc mais pas grand-chose de neuf côté vidéo.

Au niveau utilisation en vidéo, la faiblesse principale est l’absence d’écran orientable qui rend l’utilisation du GF5 délicate que ce soit à main levée ou sur trépied. Bien entendu l’impossibilité d’agir sur les paramètres de prise de vue en vidéo (ouverture, ISO, vitesse,..) est également ennuyeuse, mais le GF5 n’a clairement pas été créé pour une utilisation vidéo avancée.

Si on se replace donc dans le contexte d’utilisation du GF5 en vidéo, c’est un appareil là encore simple à utiliser et qui devrait donner satisfaction aux utilisateurs qui recherchent une belle qualité d’image vidéo dans un mode tout automatique.

Pour finir sur cette partie, je vous l’avais déjà présentée dans un précédent article, mais voici une vidéo que j’ai réalisée entièrement avec le GF5 en quelques heures passées au Trocadéro :

Mon avis sur le Panasonic GF5

Le Panasonic GF5 est une belle évolution du Panasonic GF3 : nouveau capteur, nouveau processeur, nouvel écran mieux défini, et toujours un design compact qui permet de l’emporter facilement partout.

Dans l’absolu, le GF5 me semble un très bon choix pour qui recherche le meilleur rapport performances / compacité / simplicité d’utilisation, et qui souhaite un appareil offrant en plus si besoin des possibilités de réglages avancées. En cela, il est parfaitement adapté à l’utilisateur qui souhaite monter en gamme depuis un compact, comme premier appareil hybride ou plus généralement comme premier appareil à objectifs interchangeables. Avec le zoom 14-42mm PowerZoom, le GF5 m’apparaît même comme l’offre la plus cohérente du marché hybride pour ces utilisateurs.

Cependant, la question qui se pose est de savoir si le GF5 apporte suffisamment comparé à un GF3, voire même à un GF2 (tous deux toujours disponibles à la vente) pour justifier l’écart de prix. Le kit GF5 + 14-42mm PowerZoom est en vente au prix officiel de 699 € (549 € avec le 14-42mm normal), alors que le GF3 avec ce même 14-42mm PowerZoom se trouve neuf à … 489 € (360 € avec le 14-42mm normal). Quant au GF2 il se trouve neuf avec le pancake 14mm à moins de 300 € sur certains sites ! Sans parler des offres que l’on peut trouver sur le marché de l’occasion.

Chacun jugera selon ses besoins et ses envies de la nécessité d’investir les 200 € d’écart entre le GF3 et le GF5, mais je ne suis pas personnellement convaincu que cet écart soit justifié … On se trouve là sans doute devant une des conséquences de la fréquence de renouvellement accélérée des appareils, le dernier né étant mis sur le marché sans que le précédent ne soit encore obsolète.

  • http://www.facebook.com/nicolas.burdloff Nicolas Nino Burdloff

    Superbe test merci! Mais possédant actuellement un GF3, je trouve les différences trop minimes pour justifier le passage à cette génération… J’attends plutôt l’annonce d’un GH3! :)

    • emeric

      Merci !
      Je suis d’accord avec toi comme je le dis en conclusion.
      Et bienvenue au club pour le GH3 :)

  • Pingback: Panasonic - Présentation du Panasonic GH3 et de la gamme Lumix 2012/2013 -()

  • http://www.facebook.com/profile.php?id=100004415982053 Mjd Dunette

    c’est donc celui ci que l’on apelle lumix gf5 K alors ? mais pourquoi il ya le k sur certain site de vente ?

    • emeric

      C’est bien celui-là oui. Le K est uniquement une indication commerciale pour spécifier il me semble le fait que le GF5 est alors vendu en kit avec l’objectif 14-42mm classique (par opposition au GF5 X vendu avec le 14-42mm Powerzoom).

  • http://www.facebook.com/profile.php?id=100004415982053 Mjd Dunette

    merci pour votre réponse !! 2 dernière question svp avant que je me décide de lacheter . a til une bonne image quand on film de nuit !! l »effets bokeh et t’il fonctionnel en video sur un 14-42mm ..? merci .

    • emeric

      Je n’ai pas testé spécifiquement les performances de nuit en vidéo du GF5. Sachant que vous ne pouvez régler les paramètres d’expositon en vidéo (il n’est pas possible ainsi de définir les ISO ou l’ouverture de l’objectif), la qualité de l’image de nuit sera assez dépendante de l’objectif que vous utilisez. Quant au bokeh là encore il sera davantage prononcé avec un objectif disposant d’une grande ouverture maximale qu’avec le 14-42mm, que ce soit en photo ou en vidéo. Avec le 14-42 vous pourrez cependant obtenir du flou d’arrière plan mais sous certaines conditions (longueur de zoom, distance par rapport au sujet),

      • http://www.facebook.com/profile.php?id=100004415982053 Mjd Dunette

        merci Beaucoup pour toute vos réponse est votre professionnalisme. merci