SLR Magic 10mm T2.1 et filtre ND variable 77mm | Le test

SLR Magic est un fabricant d’optiques basé à Hong-Kong qui produit un certain nombre d’objectifs à destination des appareils hybrides (montures, micro 4/3, Sony E et Fuji X). Il développe notamment tout une variété d’objectifs pour une utilisation vidéo au travers de sa gamme Cine Lens. C’est le dernier né de cette gamme que j’ai eu l’occasion de tester depuis quelques semaines : l’objectif SLR Magic 10mm T2.1 Hyperprime Cine en version micro 4/3.

La vidéo en tête de cet article a été entièrement et uniquement filmée avec cet objectif SLR Magic 10mm T2.1 monté sur le Panasonic GH4. J’espère qu’elle vous donnera un bon aperçu de ce qu’il est capable d’obtenir avec cet objectif.

Le test porte uniquement sur une utilisation vidéo du SLR Magic 10mm T2.1 car c’est à cette utilisation qu’il est destiné en priorité, et une utilisation photo pure de cet objectif n’aurait que peu de sens.

Présentation du SLR Magic 10mm T2.1 Hyperprime Cine

Pour commencer cette présentation de l’objectif, en voici les principales caractéristiques techniques :

Modèle SLR Magic 10mm T2.1 Hyperprime CINE Lens
Focus Manuel
Focale 10mm (MFT)
Ouverture max. T2.1
Ouverture min. T16
Distance min. de MAP 0,20 M
Nombre de lames du diaphragme 11
Construction 13 éléments en 12 groupes
Dimensions Longueur : 79mm
Poids 420g
Monture Micro 4/3
Taille du filetage 77mm

SLR Magic 10mm T2.1 Hyperprime Cine Lens

L’objectif est livré dans une boîte assez classe et qui inspire confiance dès le départ. A l’ouverture et à la découverte du SLR Magic 10mm T2.1, l’impression se confirme : l’objectif est entièrement en métal, assez lourd pour un objectif micro 4/3 (420g) mais pas spécialement gigantesque, bien que le diamètre assez proéminent de la lentille impressionne un peu au départ.

SLR Magic 10mm T2.1 Hyperprime Cine Lens_02

L’objectif SLR Magic10mm T2.1 est entièrement manuel. Pas de système AF donc mais une mise au point manuelle par l’intermédiaire d’une bague de mise au point fluide comme il faut, avec butée (a contrario des objectifs Panasonic par exemple et leur bague « infinie »), et marqueurs de distance. De plus cette bague est crantée pour permettre l’utilisation d’un follow-focus, donnant un indice supplémentaire sur l’orientation vidéo de l’objectif.

SLR Magic 10mm T2.1 Hyperprime Cine Lens_11

La deuxième bague présente sur l’objectif est dédiée au réglage de l’ouverture (min T2.1, max. T16). Celle-ci aussi est bien destinée à une utilisation vidéo puisqu’elle est entièrement silencieuse (pas de cran à chaque changement d’ouverture et donc pas de « clic ») permettant ainsi une modification de l’ouverture pendant l’enregistrement sans risque de pollution audio.

Le SLR Magic 10mm T2.1 Hyperprime Cine sur le terrain

A l’utilisation le SLR Magic 10mm T2.1 se révèle confortable. Certes le poids de l’objectif couplé au GH4 peut sembler problématique comparé à d’autres configurations, et c’est le cas pour une utilisation prolongée à main levée. Pour une utilisation sur pied, slider ou autre ça l’est moins évidemment.

SLR Magic 10mm T2.1 Hyperprime Cine Lens_08

La mise au point se fait facilement grâce à la bague de réglage agréable et à l’utilisation du focus peaking et de la loupe activables sur le GH4.

Pour ce qui concerne la qualité d’image, je vous laisserai vous faire votre opinion par vous-même sur la vidéo. Pour ce qui me concerne j’apprécie le rendu de l’image produite par le SLR Magic 10mm T2.1. Certes, si vous recherchez l’objectif produisant l’image la plus piquée en micro 4/3, vous ne trouverez sans doute pas votre bonheur ici, et il vous faudra plutôt vous tournez vers les objectifs Panasonic ou Olympus. Mais personnellement, le piqué se révèle largement suffisant et me semble même plus agréable pour le rendu de l’image en vidéo.

SLR Magic 10mm T2.1 Hyperprime Cine Lens_07

Sur ce sujet du piqué de l’objectif, je trouve que l’image est nette au centre quasiment dès la pleine ouverture à T2.1. En revanche pour ce qui concerne les bords de l’image, j’ai constaté une mollesse assez marquée à pleine ouverture et qui se réduit progressivement pour ne plus être notable aux environs de T4/T5.6, valeurs auxquelles l’objectif produira les meilleurs résultats sur l’ensemble de l’image.

Du côté du rendu des couleurs, je n’ai pas remarqué de dérive particulière. La distorsion, qui peut se révéler ennuyeuse sur ce type d’objectif, m’a semblé bien contenue et ne s’est jamais avérée un problème.

Le filtre ND Variable SLR Magic 77mm

L’objectif SLR Magic 10mm T2.1 était accompagné du premier filtre ND variable développé par la marque. Et j’avoue que ce filtre est une très agréable surprise !

SLR Magic filtre ND variable 77mm_02

Ce filtre est d’un diamètre de 77mm parfaitement adapté au 10mm T2.1, et permet de réduire la luminosité de 1,3 à 6 stops d’après la marque.

J’utilise depuis plusieurs années des filtres ND variable, en particulier ceux de chez LCW, qui m’ont plutôt donné satisfaction, même s’ils ne sont pas parmi les plus haut de gamme du marché. Avec ces filtres, je me suis souvent heurté au fameux problème inhérent aux ND variables que représente l’apparition d’une croix noire passé une certaine valeur d’opacification, phénomène encore plus accentué avec les optiques grand-angle.

SLR Magic filtre ND variable 77mm_03

J’ai donc adopté une démarche assez prudente avec ce filtre au démarrage pour éviter ce phénomène, mais au final même en le poussant au maximum pas de croix noire rendant les valeurs max inutilisables ! Certes on constate un léger effet de vignettage aux valeurs extrêmes mais rien de véritablement problématique pour moi.

Si on ajoute que ce filtre ND variable n’introduit pas de variation de couleur particulière, qu’il est livré dans une boîte solide, et avec un capuchon adapté à son diamètre avant de 86mm, on ne peut être que séduit !

SLR Magic filtre ND variable 77mm

Prix et disponibilité de l’objectif SLR Magic 10mm T2.1 et du filtre variable ND 77mm

L’objectif et le filtre devraient être disponibles vers le fin du mois d’octobre.

Ils sont déjà disponibles en précommande sur le site de SLR Magic Europe aux prix suivants :

Mon avis sur l’objectif SLR Magic 10mm T2.1 et le filtre variable ND 77mm

J’avoue que j’ai toujours privilégié les objectifs avec AF, qui me semblent plus adaptés au style de vidéo que je réalise le plus souvent. Mais pourtant j’ai été séduit par le SLR Magic 10mm T2.1.

Séduit en premier lieu par sa construction tout en métal et la finition de l’objectif qui inspire confiance. Séduit ensuite par sa facilité d’utilisation, avec une mise au point aisée et assez rapide au final en s’appuyant sur le focus peaking du GH4. Et puis enfin séduit par le rendu de l’image, point essentiel bien entendu, si l’on excepte le défaut de netteté sur les bords constaté en dessous de T4.0, et notable principalement à pleine ouverture.

Voilà donc une nouvelle option très intéressante dans l’univers des objectifs grand-angle en monture native micro 4/3 qui ne sont pas si nombreux que ça. Certes à 929€ ce n’est pas une option bon marché. Mais quand on considère la qualité de fabrication de l’objectif, la qualité d’image produite et les options concurrentes en grand-angle pour appareil hybrides micro 4/3, la proposition n’est pas aberrante.

  • Bonsoir Émeric,
    Je suis très heureux de ce test. Ton film est une vraie merveille. La prochaine fois, tu m’emmènes avec toi (sourire).
    Depuis peu, je cherche un 10 ou un 12 mm avec une belle ouverture. Il y a bien ce SLR Magic mais, désolé, je n’ai pas envie de dépenser 1 000 € dans ce type d’optique que je trouve « exotique ». Je n’aime pas non plus les conditions de vente. Aucun revendeur en France. Impossible de le tester. Il faut passer par le Net. SLR Magic prétend offre une seconde année de garantie. En fait, ils ne font qu’appliquer une directive Européenne. Bref !!!
    Je pense que ton film ne vaut pas uniquement par la qualité de l’optique mais surtout par la qualité de ta prise de vues, de ton montage mais aussi du soin que tu as apporté à l’étalonnage.
    J’ai aussi pensé au 12mm Olympus qui aurait ma préférence comparé au SLR. De plus, il vaut 300 € de moins.
    Il y a aussi le 10 ou 12mm Samyang ou Rokinon. Certes, on ne joue pas dans la même cour. Ces optiques sont aux alentours de 369 €. J’ai contacté Samyang Europe qui m’a dirigé, très courtoisement, vers DigitAccess, l’importateur pour la France. Même pas la politesse d’une réponse !!!
    Tu dis privilégier les objectifs avec AF. Moi aussi jusqu’à récemment. Avec le DMC-GH4, j’utilise le plus souvent le Panasonic 12-35mm en restant la plupart du temps en mode 12mm. Je zoome peu. J’ai aussi l’impression que mon DMC-GH4 est moins sensible en basse lumière tout comme il est moins précis en AF en comparaison de mon précédent DMC-GH3. Dimanche passé, j’ai donc tenter de filmer entièrement un mariage tout au long du jour en mode manuel avec le Focus Peaking. J’ai visionné mes rushes. Presque un « sans faute » dans la mise au point. Y compris en soirée.
    Je pense acheter le Samyang en version Rokinon chez B&H. Je te le prêterai pour que tu fasses un test. J’aimerais beaucoup avoir ton avis.
    Bien à toi, et encore merci pour tes piges…

    Pier-Yves

    • emeric

      Merci beaucoup Pier-Yves !
      Oui en effet la distribution des produits SLR Magic n’est pas des plus évidente, même si on trouve certains de leurs produits sur Amazon par exemple. Ce 10mm est encore trop récent pour y être mais peut être dans les prochains mois.
      Pour la mise au point manuelle, je l’ai vraiment découverte avec cette vidéo, et c’est vrai que j’y ai pris goût aussi, vu la facilité avec laquelle le GH4 permet de la faire, notamment grâce au focus peaking + loupe.
      Avec plaisir pour un essai du Samyang / Rokinon à l’occasion !

  • Pingback: a little bit of everything… | TecX()