Panasonic Lumix GX80

Panasonic Lumix GX80 – Présentation et prise en main

Panasonic dévoile aujourd’hui un petit nouveau dans sa gamme d’appareil hybrides, le Panasonic Lumix GX80. Comme son nom l’indique, ce nouvel hybride se positionne en petit frère du Panasonic Lumix GX8, mais il ne s’agit pas pour autant d’un GX8 au rabais. Le Panasonic Lumix GX80 apporte en effet son lot de nouveautés et pourrait même bien surpasser son aîné sur certains points ! Voici une présentation et une première prise en main du Panasonic Lumix GX80.

 

Panasonic Lumix GX80

 

Présentation du Panasonic Lumix GX80

Le Panasonic Lumix GX80 est donc présenté par la marque comme un « petit » Panasonic GX8, et cette impression se retrouve au niveau du design où l’air de famille est clair. Il s’adresse, d’après Panasonic, au grand public, à des photographes à la recherche d’un produit compact avec une grande qualité d’image, réactif et bien construit.

Panasonic Lumix GX80 vs Panasonis Lumix GX8

Panasonic Lumix GX80 vs Panasonis Lumix GX8

Le Panasonic Lumix GX80 est comme le GX8 avant tout destiné à une utilisation photo, même si la partie vidéo n’est pas oubliée comme nous le verrons un peu plus loin.

Au niveau des principales caractéristiques techniques, le Panasonic Lumix GX80 embarque :

  • Un capteur Live MOS type 4/3 16MP avec pour la première fois la suppression du filtre passe-bas ;
  • Un système de double stabilisation capteur / optique , déjà présent sur le GX8, mais avec pour la première fois chez Panasonic une stabilisation sur 5 axes du capteur ;
  • Un nouvel obturateur mécanique qui utilise une technologie électromagnétique, pour un déclenchement plus silencieux ;
  • Une mise au point annoncée de 0,07 secondes sur 49 collimateurs, avec des des rafales à 8 i/s en avec mise au point unique, et à 6 i/s en mise au point continue ;
  • La vidéo 4K, le mode photo 4K et le mode Post Focus ;
  • Un viseur LCD de 2,764K millions de points ;
  • Un écran LCD tactile de  3’’ et 1,040 million de points, orientable vers le bas et vers le haut ;
  • Une connectivité Wi-Fi intégrée

Les principales nouveautés du Panasonic Lumix GX80

Comme je le disais en introduction, le Panasonic Lumix GX80 ne se contente pas d’être un mini-GX8. Il introduit un certain nombre de nouveautés pour la marque, qui préfigure sans doute ce que nous pourrons retrouver sur les futurs hybrides du constructeur.

Panasonic Lumix GX80

Un nouveau capteur sans filtre passe bas

Si le capteur Live MOS de 16 Mpx n’est pas un inconnu dans la gamme hybride Panasonic, la grande nouveauté du Panasonic Lumix GX80 est que ce capteur se voit dépourvu pour la première fois de filtre passe-bas. Sans rentrer dans les détails, ce filtre sert essentiellement à reduire les effets de moiré et les altérations de couleurs. L’absence de filtre passe-bas devrait donc permettre une plus grande netteté des images. Mais en contrepartie, les images se retrouvent davantage exposées au risque de moiré et de couleurs altérées.

C’est pour cette raison qu’un nouveau processeur de traitement des images est également introduit avec le Panasonic Lumix GX80 afin de pallier au mieux ces problèmes. A voir en utilisation réelle si ce nouveau couple capteur / processeur fonctionne bien !

Panasonic Lumix GX80

Un obturateur mécanique électromagnétique

Le Panasonic Lumix GX80 se voit également doté d’un nouvel obturateur développé par les ingénieurs de la marque japonaise.

Obturateur Panasonic Lumix GX80

Cet obturateur mécanique électromagnétique permet un gain de place par rapport à l’ancien modèle, et offre de surcroît une réduction des chocs de 90% lors de son utilisation ainsi qu’un bruit d’obturation nettement plus discret. En revanche à ce stade, la technologie ne permet pas d’atteindre une vitesse d’obturation supérieure au 1/4000 me et c’est donc la limite à laquelle sera soumis le Panasonic Lumix GX80.

A noter que le Panasonic Lumix GX80 possédera comme les derniers modèles de la marque un obturateur électronique atteignant une vitesse de 1/16000 ème.

Stabilisation sur 5 axes du capteur

Historiquement, Panasonic privilégiait la stabilisation au niveau des objectifs, a contrario d’une marque comme Olympus qui a fait le choix de stabiliser ses capteur depuis longtemps.

Mais depuis le Panasonic GX7, la stabilisation au niveau du capteur a fait son apparition sur les hybrides Panasonic. Le GX8 a même vu un système de double stabilisation capteur et objectif inauguré pour la première fois.

Avec le Panasonic Lumix GX80 c’est un nouveau pas qui est franchi, puisque celui-ci possède un système de stabilisation du capteur sur 5 axes (4 axes sur le GX8), qu’il est possible de coupler avec la stabilisation des objectifs, bien entendu uniquement lors de l’utilisation d’objectifs stabilisés de la gamme Panasonic. Avec des optiques non-stabilisées, on conservera tout de même la stabilisation 5 axes du capteur !

D’après la marque ce système de double stabilisation capteur / objectif permettrait un gain de 4 IL à la prise de vue.

Autre point d’importance, la marque m’a confirmé que la stabilisation sera entièrement effective en photo et en vidéo, même en 4K ! C’est une avancée là aussi le GX7 n’offrant la stabilisation qu’en photo, et le GX8 qu’en photo et vidéo full HD mais pas 4K.

Si la qualité d’image est au rendez-vous, il sera particulièrement intéressant de voir ce qu’on peut tirer du Panasonic Lumix GX80 pour des tournages à main levée, avec des optiques Panasonic stabilisées mais aussi avec des objectifs non-stabilisés.

Panasonic Lumix GX80

La fonction recadrage 4K

Cette fonction a été introduite récemment sur le compact Panasonic TZ100, mais se retrouve pour la première fois dans un hybride.

Elle offre la possibilité de réaliser automatiquement dans l’appareil un panoramique Full HD dans une séquence vidéo 4K, un peu comme si une fenêtre de taille 1920×1080 se baladait dans sur un plan 4K fixe.

Les autres caractéristiques du Panasonic Lumix GX80

On retrouve sur le Panasonic Lumix GX80 les fonctionnalités des derniers hybrides de la marque.

La fonction Post-Focus

Pour proposer la fonctionnalité Post Focus, Panasonic s’appuie sur la fonctionnalité Photo 4K apparue sur ses derniers modèles hybrides, ainsi que sur sa technologie d’autofocus DFD (Depth From Defocus). L’appareil va ainsi réaliser une rafale d’images 4K à 30i/s tout en déplaçant l’objectif sur une cinquantaine de zones différentes, offrant donc autant de zones de mise au point.

Une fois les prises de vue réalisées, vous n’avez plus qu’à sélectionner la zone de netteté souhaitée de l’image en la désignant d’une pression du doigt sur l’écran tactile de l’appareil. Peu importe où la mise au point initiale a été réalisée, une nouvelle photo avec votre zone de netteté sélectionnée sera enregistrée.

Le Panasonic Lumix GX80 dispose d’une touche de raccourci dédiée à cette fonction pour en faciliter l’accès.

La vidéo 4K

Comme de coutume maintenant que les hybrides Panasonic le Panasonic Lumix GX80 permet de filmer en 4K (UHD pas de 4K cinéma).

Cependant on voit clairement que le Panasonic Lumix GX80 n’est ps un spécialiste vidéo, les fonctionnalités étant assez nettement limitées par rapport au fleuron vidéo de la gamme le GH4.

Voici les modes vidéo offerts par le Panasonic Lumix GX80 :

Modes vidéo Panasonic Lumix GX80

On le voit, pas d’enregistrement en MOV, débit réduit en Full HD, le Panasonic Lumix GX80 ne joue pas dans la même cour que la gamme GH niveau vidéo.

Cela ne signifie pas pour autant qu’il ne sera pas capable de produire de belles images en vidéo (je pense même, d’après ce à quoi Panasonic nous a habitué dans le domaine, qu’il devrait s’en sortir de façon très honorable), et si la double stabilisation est efficace il pourrait bien trouver une utilité particulièrement en mode reportage ou run & gun ! Malheureusement, gros bémol, pas de prise micro ni de prise casque sur le GX80…

A noter aussi que le Panasonic Lumix GX80 dispose du focus peaking, de plusieurs styles d’images (cependant pas de modes Cinelike, et encore moins de V-LOG), du réglage des courbes ombres / hautes lumières, et de nombreuses autres possibilités de paramétrage d’image en vidéo.

Le mode Photo 4K

C’est un mode qui utilise les capacités vidéo 4K du Panasonic Lumix GX80 pour capturer des photos de 8M de pixels (la définition de la 4K) afin de vous faciliter la saisie des moments les plus furtifs.

Ainsi en mode Photo 4K, vous déclenchez votre prise de vue et l’appareil va enregistrer une séquence vidéo en mode 4K à 30 images par seconde. A la fin de la prise de vue, il va vous proposer l’ensemble des images enregistrées (30 images par seconde donc) et vous permettre de naviguer dans l’ensemble de ces images via l’écran tactile afin de choisir et d’enregistrer la meilleure image sur votre carte SD.

Pour simplifier, on pourrait dire que le mode Photo 4K est une espèce de mode rafale à 30 images par seconde, sauf que pour obtenir ce résultat, l’appareil utilise ses capacités vidéo 4K.

Dans ce mode, le ratio d’images est réglable (4/3,3/2,16/9, 1/1) et les images enregistrées le sont obligatoirement en format JPEG. Tous les modes de prise de vue PSAM sont disponibles en Photos 4K et on pourra donc choisir librement son ouverture et sa vitesse d’obturation, un avantage par rapport à l’extraction d’images depuis le mode vidéo pur.

Il existe trois options de prise de vue dans ce mode Photo 4K. La première, l’option Rafale Start & Stop, permet de déclencher classiquement la prise de vue en appuyant sur le déclencheur et de l’arrêter en appuyant une nouvelle fois. La deuxième, l’option Rafale 4K,  déclenche l’enregistrement tant que vous laissez le déclencheur appuyé et y met fin dès que vous le relâchez. Et enfin la troisième, l’option Pré-rafale 4K, permet d’enregistrer 60 images sur une durée de 2 secondes,  avec 30 images en amont du déclenchement et 30 images en aval.

Autres fonctionnalités du Panasonic Lumix GX80

Le Panasonic Lumix GX80 dispose également de plusieurs modes bracketing (ouverture, focus, exposition, balance des blancs), de la possibilité de développer directement ses fichiers RAW dans le boîtier, des modes panorama, stop motion et timelapse, ou encore des filtres d’image créatifs dont un nouveau baptisé L.Monochrome.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des caractéristiques du Panasonic Lumix GX80 dans sa fiche produit.

Disponibilité et prix du Panasonic Lumix GX80

Panasonic Lumix GX80

Le Panasonic Lumix GX80 sera disponible à partir de la mi-mai en trois coloris (noir, anthracite et camel) avec les kits suivants :

  • En kit standard avec le Panasonic 12-32mm f/3.5-5.6 au prix de 799€
  • En kit avec le Panasonic 14-140mm f/3.5-5.6 au prix de 1099€
  • En double kit avec le Panasonic 12-32mm f/3.5-5.6 et le Panasonic 35-100 f/4-5.6 au prix de 999€
  • En boîtier nu au prix de 699€

Un dernier kit pourrait également voir le jour avec le Panasonic 14-42 mm f/3.5-5.6 au prix de 799€.

Premier avis sur le Panasonic Lumix GX80

Présenté comme un mini Panasonic GX8, ma crainte était de découvrir avec le Panasonic Lumix GX80 un appareil bridé, sans nouveauté et simplement destiné à venir combler un segment de prix en surfant sur l’aura de son grand frère. Et bien pas du tout !

Le Panasonic Lumix GX80 intègre de réelles nouveautés pour la marque, à commencer par ce double système de stabilisation qui promet sur le papier et qu’il me tarde de tester afin de juger de son efficacité réelle. L’absence de filtre passe-bas est également une nouveauté intéressante, sous réserve bien entendu que les conséquences de son absence soient correctement gérées pat le boîtier. Enfin, le nouvel obturateur mécanique s’il fait moins rêver sur le papier est une prouesse technique à saluer.

De plus, l’ensemble des fonctionnalité du Panasonic GX8 sont présentes sur le Panasonic Lumix GX80, que ce soit la vidéo 4K, le mode photo 4K, le Post-Focus … ! Le GX8 fait la différence avec sa construction tropicalisée, un viseur bien plus agréable et un écran arrière OLED orientable sur charnière de meilleure facture. Pour le reste …

C’est donc une très agréable surprise que ce Panasonic Lumix GX80 et je suis impatient de l’avoir en main plus longuement pour juger de ses performances !