Panasonic Lumix GX80 – Vidéo « A glimpse of Seville »

J’ai eu la chance d’être convié à Séville pour 24h par Panasonic France pour tester le Panasonic Lumix GX80. Avant de publier un compte rendu plus complet de ma prise en main du dernier hybride de la marque japonaise, voici un petit film sur cette ville magnifique, même si la météo n’était pas vraiment de mon côté durant cette escapade !

En effet, l’arrivée à Séville s’est faite sous de véritables trombes d’eau, chose assez inattendue en plein mois de mai en Andalousie ! Heureusement, le soleil n’est jamais vraiment loin dans cette région, et il est tout de même parvenu à percer l’épaisse couche nuageuse de temps en temps, offrant par là même un aperçu de la sublime lumière andalouse.

Panasonic Lumix GX80 4K

Côté technique, ce film a été entièrement réalisé à main levée avec le Panasonic Lumix GX80, profitant ainsi de son système de double stabilisation sur 5 axes capteur-optique. La stabilisation finale a été réalisée en post-prod grâce à l’outil de stabilisation de Premiere Pro CC.

Pour ce qui concerne les optiques, j’ai utilisé les objectifs suivants : Panasonic 12-35 mm F/2.8, Panasonic 35-100 mm F/2.8 et le dernier super zoom le Panasonic 100-400 mm f/4.0-6.3.

Tout est filmé en 4K UHD au format MP4 et en profil Naturel (-3, 0, 0, -4, 0), avec toutes les options disponibles à 0 ou off (ombres, hautes lumières, iDynamic, iResolution, etc…).

Panasonic Lumix GX80 4K

J’y reviendrai dans un compte-rendu de prise en main plus large, mais ce Panasonic Lumix GX80 est extrêmement séduisant tant niveau photo que vidéo. Certes on n’est pas dans la même cour que le GH4 pour ce qui concerne l’utilisation vidéo (que ce soit en termes d’ergonomie ou de fonctionnalités disponibles), mais la qualité des images produites, les nombreuses fonctionnalités et le prix contenu de ce GX80 en font un appareil rare sur le marché des appareils hybrides, et même sur le marché de la photo tout court !

  • Alex

    Entièrement à main levée ? Je veux bien me dire qu’il y a une stabilisation numérique en post-production mais là on ne voit absolument aucun mouvement.
    Tu dois être sacrément stable si tu n’a pas utilisé de pied, même avec ce système de stabilisation mécanique ! ;-)

    • emeric

      Oui je te confirme entièrement à main levée :-) Et stabilisée ensuite sous Premiere Pro dont l’outil de stab est en effet globalement très efficace !
      Le système Dual IS avec stab sur 5 axes du GX80 fonctionne superbement bien, et ensuite il suffit de rajouter quelques techniques pour stabiliser ton corps (filmer au viseur pour un point d’appui supplémentaire, prendre appui sur un mur, un arbre, etc…) et on obtient un excellent résultat.

      • Alex

        Génial ! :-)

        • Bonjour. J’apporte mon « grain de sel » à la discussion. Je partage l’opinion d’Émeric. J’ai acheté le GX80 le 17 mai 2016 pour remplacer mon GM1 qui me servait pour les contrechamps sur les tournages ou pour être « discret » sur les lieux où il est difficile de filmer. Le système Dual IS est excellent et efficace. Parmi les techniques de tournage à « main levée », il faut aussi apprendre à respirer, à utiliser tous les points d’appui disponibles dans la rue : poubelle, banc, muret, borne d’incendie, voiture, scooter, table en façade de café, etc. Je vous invite à visiter ma page Vimeo >

          et sans trépied. À l’exception, QUELQUE FOIS, du mini trépied de table Manfrotto. Mon seul regret concerne la taille et le poids du GX80 qui est plus proche du GH4 que du GM1|GM5. Ces derniers me manquent déjà. J’aurais aimé un GM7 avec le 4K. Bien à tous.

  • Bonjour. J’apporte mon « grain de sel » à la discussion. Je partage l’opinion d’Émeric. J’ai acheté le GX80 le 17 mai 2016 pour remplacer mon GM1 qui me servait pour les contrechamps sur les tournages ou pour être « discret » sur les lieux où il est difficile de filmer. Le système Dual IS est excellent et efficace. Parmi les techniques de tournage à « main levée », il faut aussi apprendre à respirer, à utiliser tous les points d’appui disponibles dans la rue : poubelle, banc, muret, borne d’incendie, voiture, scooter, table en façade de café, etc. Je vous invite à visiter ma page Vimeo >

    et sans trépied. À l’exception, QUELQUE FOIS, du mini trépied de table Manfrotto. Mon seul regret concerne la taille et le poids du GX80 qui est plus proche du GH4 que du GM1|GM5. Ces derniers me manquent déjà. J’aurais aimé un GM7 avec le 4K. Bien à tous.