Panasonic Lumix G6_1200px_03 (1)

Panasonic Lumix G6 : le test

Présenté à Vienne conjointement à son petit frère, le Panasonic Lumix GF6, le Panasonic Lumix G6 succède au G5 à peine un an après la sortie de ce dernier. Doté d’un grand nombre des fonctionnalités qu’on attend d’un appareil hybride aujourd’hui, peut-il séduire des utilisateurs qui n’ont aujourd’hui que l’embarras du choix sur ce marché ?

Préambule habituel, je vous présente ici un test basé sur ma prise en main de l’appareil pendant quelques jours. Il ne s’agit donc pas à proprement parler d’un test technique, ni malheureusement d’un test exhaustif de l’appareil. Je partage avec vous mon expérience d’utilisateur en vous présentant les aspects que j’ai testés et en vous livrant mon opinion. Si jamais un aspect qui vous intéresse n’est pas traité, n’hésitez pas à poser votre question en commentaire, et je tenterai d’y répondre si je le peux !

Autre préambule habituel, le Panasonic Lumix G6 m’a été prêté par Panasonic France, sans bien entendu que je ne sois lié à la marque d’aucune façon et ce test est réalisé en totale indépendance.

Le kit prêté était un kit G6 + 12-35 mm, mais j’ai aussi utilisé un certain nombre d’autres objectifs pendant ce test.

Les meilleurs prix pour le Panasonic Lumix G6

 

Présentation du Panasonic Lumix G6

Les nouveautés du Panasonic Lumix G6

Panasonic Lumix G6 

Sans rentrer dans le détail de l’ensemble des spécifications (que vous pouvez retrouver ici), revenons sur les principales nouveautés ou évolutions proposées par le Panasonic G6 par rapport au G5.

  • un nouveau capteur de 16Mpx ;
  • un processeur Venus Engine amélioré, censé améliorer la gestion du bruit dans les hautes sensibilités ;
  • un nouveau système « Low-Light AF », pour améliorer la mise au point en situation de faible luminosité ;
  • la limite ISO maximum est portée à 25 600 ISO ;
  • un nouveau viseur électronique de type OLED 1,440 millions de points ;
  • l’écran de 3″ toujours tactile et orientable via une charnière latérale, passe à une résolution de 1, 040 M de points (800 x 600) et est désormais sensitif et plus capacitif pour une meilleure réactivité ;
  • un mode panorama automatique ;
  • un intervallomètre intégré et un mode stop-motion ;
  • de nouveaux effets créatifs qui portent à 19 le nombre total d’effets disponibles (high key, soft focus, rétro , etc …), ces effets étant utilisables aussi bien en photo qu’en vidéo ou en mode Panorama (à quelques exceptions près) ;
  • un mode de retouche directement intégré utilisant les capacités tactiles de l’écran  (on entoure la zone à effacer avec son doigt) ;
  • une connectivité Wifi permettant le contrôle à distance, l’envoi et le partage en ligne de ses images via un smartphone ou une tablette et l’application Lumix Link ;
  • une connectivité NFC pour le partage des images avec des périphériques compatibles ;

Notons également un ajout très attendu par de nombreux utilisateurs : le Panasonic G6 dispose d’une fonction de focus peaking ! Celle-ci permet de mettre en surbrillance la zone de netteté lors d’une mise au point manuelle, rendant celle-ci beaucoup plus aisée. Présente depuis un bon moment chez la concurrence, en particulier sur les derniers Sony NEX, l’absence de peaking avait généré beaucoup d’incompréhension à la sortie du Panasonic GH3. Et bien voilà cette fonction enfin intégrée à un appareil Panasonic !


Panasonic Lumix G6

Pour la partie vidéo, le Panasonic G6 reprend les modes vidéo du G5 à savoir la possibilité de filmer en AVCHD  (1080p50, 1080i50, 720p50) ou en MP4 (1080p25, 720p25). Mais il y ajoute un nouveau mode 1080p24 (24 Mbps) hérité sans doute du Panasonic GH2. Le Panasonic G6 dispose aussi d’une prise micro au format 3,5 mm.

De plus il offre dorénavant la possibilité de filmer dans n’importe quel mode PASM à l’instar de la gamme GH du constructeur. Il sera ainsi possible de régler manuellement tous les paramètres d’exposition en mode vidéo.

Pour le reste on retrouve les fonctionnalités héritées du Panasonic G5 comme le mode déclenchement silencieux qui supprime totalement le bruit du déclencheur (mais qui limite la sensibilité ISO max  à 1600 ISO).

Le Panasonic Lumix G6 en photos

Au niveau design et ergonomie, le Panasonic G6 évolue assez peu par rapport au Panasonic G5, même s’il apparaît légèrement plus massif et un peu plus arrondi.

Panasonic Lumix G6

De face, pas grand-chose à dire, on pourrait confondre les deux appareils !

A noter tout de même la présence d’une prise micro au format 3,5 mm sur cette face avant.

Panasonic Lumix G6

C’est au dos de l’appareil que l’on va trouver le plus d’évolutions.

Panasonic Lumix G6

On retrouve donc sur cette face arrière :

  • l’écran orientable et tactile, permettant mise au point et déclenchement tactile sur l’ensemble de sa surface ;
  • à la droite de cet écran :
    • un trèfle de sélection disposant de 4 raccourcis (la compensation d’exposition, le mode rafale  / retardateur, la balance des blancs et la zone de mise au point) et d’un accès au menu de l’appareil ;
    • le bouton de passage en mode lecture;
    • le bouton DISP permettant de modifier les informations affichées à l’écran ou dans le viseur ;
    • le bouton de suppression des images ou de retour arrière dans les menus ;
    • le bouton d’activation du Wifi.
  • au-dessus de l’écran :
    • le bouton de basculement entre EVF et écran ;
    • le bouton permettant l’ouverture du flash intégré ;
    • le viseur électronique avec le capteur de basculement automatique et la molette de réglage dioptrique ;
    • la touche Q menu d’accès au Quick menu (réglage des principaux paramètres sans rentrer dans le menu complet) ;
    • le bouton AF-AE/Lock qui permet selon son paramétrage de bloquer la mise au point et /ou l’exposition de la prise de vue ;
    • une molette pour le réglage des paramètres de prise de vue.

Si l’on conserve une disposition assez proche de celle du G5, ce sont désormais 5 boutons Fn qui sont personnalisables :

  • le bouton Q menu (Fn1) ;
  • le bouton AF-AE/Lock (Fn2) ;
  • le bouton de suppression des images (Fn3) ;
  • le bouton d’activation du Wifi (Fn4) ;
  • le bouton de basculement entre EVF et écran (Fn5)

Chaque bouton Fn donne accès à un choix de 40 réglages !

Si l’on ajoute les deux touches Fn personnalisables disponibles sur l’écran tactile, ce sont donc en tout 7 raccourcis que vous pourrez personnaliser sur le Panasonic G6.

Panasonic Lumix G6

Sur le dessus de l’appareil on trouve grosso modo les mêmes commandes que sur le Panasonic G5 :

  • le flash intégré ;
  • une griffe porte-accessoire ;
  • la molette de sélection des modes ;
  • le commutateur on-off ;
  • le déclencheur vidéo ;
  • le bouton permettant le passage en mode iA (tout automatique) ;
  • le levier de zoom (quand l’appareil est utilisé avec un objectif disposant d’un zoom commandé électroniquement) ;
  • le déclencheur.

Panasonic Lumix G6

Sous l’appareil on retrouve classiquement la trappe pour la batterie et la carte mémoire au format SD.

Panasonic Lumix G6 vs. Panasonic Lumix G5

Pour finir cette présentation du Panasonic G6, voici quelques photos du G6 et du G5 côte à côte réalisées lors de la présentation du G6 en avril dernier. L’occasion de voir que les différences de design entre les deux modèles, si elles existent bien, sont assez minimes.

Panasonic Lumix G6 vs Panasonic Lumix G5

Panasonic Lumix G6 vs Panasonic Lumix G5

Panasonic Lumix G6 vs Panasonic Lumix G5

 

Prise en main et ergonomie du Panasonic Lumix G6

Le Panasonic Lumix G6 est agréable à prendre en main. Les dimensions restent contenues, tout comme le poids, même équipé de l’objectif 12-35mm et la poignée offre une bonne préhension de l’appareil.

Petit détail tout de même sur la prise en main : le grip bien que relativement profond m’a semblé un peu court laissant le petit doigt dans le vide, un peu à l’instar de la prise en main d’un GH2 finalement. Mais c’est sans doute car je suis maintenant habitué au format du GH3 qui offre une meilleure préhension à ce niveau.

La plupart des fonctions sont aisément accessibles et les boutons Fn de configuration permettent de se créer un appareil quasiment sur mesure. 

En termes de finition et de qualité de fabrication, même si je n’ai constaté aucun problème particulier, le Panasonic G6 reste très plastique et on sent qu’on reste ici dans un appareil « milieu de gamme » et pas haut de gamme comme avec le GH3 par exemple.

Ecran et EVF

L’écran orientable est toujours aussi appréciable, clair, lisible, bien défini, et je continue de préférer cette position latérale de la charnière à celle d’appareils comme le GF6, le Olympus Pen ou Sony NEX. L’EVF est également de bonne qualité et je n’ai pas remarqué de problème particulier de « mollesse » comme certains ont pu le faire remarquer sur celui du GH3 à sa sortie.

Focus peaking

Le Panasonic G6 est le premier appareil de la marque à intégrer une fonction de focus peaking. Celle-ci permet de mettre en surbrillance la zone de netteté lors d’une mise au point manuelle, rendant celle-ci beaucoup plus aisée. Présente depuis un bon moment chez la concurrence, en particulier sur les derniers Sony NEX, l’absence de peaking avait généré beaucoup d’incompréhension à la sortie du Panasonic GH3.

Panasonic Lumix G6 focus peaking

Couplé à l’assistance de mise au point du G6, qui permet d’effectuer un zoom dans l’image dès que l’on tourne la bague de mise au point en mode manuel, la mise au point manuelle est grandement facilitée.

HDR, intervallomètre, stop motion …

En plus des fonctions évoquées ci-dessous, le Panasonic Lumix G6 est aussi équipé d’une fonction HDR (High Dynamic Range), d’un intervallomètre intégré (pour la réalisation de timelapse par exemple), et d’un mode stop motion pour réaliser des animations image par image.

Malheureusement j’ai manqué de temps pour tester toutes ces fonctionnalités et je ne peux donc pas m’avancer à vous en parler !

Connectivité Wifi / NFC

La Panasonic G6 propose comme il est de coutume aujourd’hui une connectivité Wifi. Il y ajoute en plus une connexion NFC qui permet d’appairer sans contact l’appareil et un smartphone équipé de la même technologie.

Grâce à cette connectivité Wifi il est possible de :

  • commander à distance l’appareil via un smartphone ou une tablette pour réaliser les prises de vues ;
  • afficher ses photos sur un téléviseur doté d’une fonction DNLA ;
  • transférer ses photos à la prise de vue ou a posteriori vers un smartphone, une tablette, un ordinateur ou vers le Lumix Club, un service de stockage cloud développé par Panasonic.

Pour utiliser tout ça sur votre smartphone ou tablette, il vous faudra aussi installer l’application Lumix dédiée (disponible sur Android et iOS), puis paramétrer les deux appareils pour qu’ils puissent communiquer.

Une fois passée cette phase parfois un peu compliquée, tout fonctionne très bien que ce soit la commande à distance, le transfert des photos dès la prise de vue qui se fait en quelques secondes, ou l’envoi a posteriori.

Seul bémol sur ce dernier point : le transfert n’est possible que pour les photos JPEG uniquement, pas les RAW. Pourtant il y a bien une option pour définir le format d’envoi (JPEG, RAW+JPEG, RAW), mais impossible d’y accéder, elle restait grisée et bloquée sur JPEG … Si comme moi vous privilégiez le format RAW il faudra donc anticiper et penser à repasser en mode JPEG ou RAW+JPEG pour transférer sur le vif une photo vers votre smartphone, ce qui n’est pas toujours très évident !

Autonomie

L’autonomie de Panasonic Lumix G6 est annoncée entre 310 et 350 images pour une charge de batterie, en fonction de l’objectif utilisé et de l’utilisation plus ou moins intensive de l’écran ou de l’EVF.

Dans les faits, je n’ai jamais rencontré de problème de batterie pour une utilisation normale durant une journée complète, en alternant photos, vidéos, utilisation écran et viseur.

La Panasonic Lumix G6 côté photo

Mise au point

Comme à chaque sortie d’un nouvel appareil, la marque vante les améliorations de la vitesse de mise au point.

N’ayant pas mesuré au dixième de seconde près la vitesse de l’AF, je ne suis pas capable de dire si le Panasonic Lumix G6 est plus ou moins rapide que ses prédécesseurs ! Mais lors de son utilisation il s’est montré à la fois précis et réactif, donc rien à redire pour moi de ce côté.

Gestion du bruit

Afin de juger de la qualité de la montée en ISO du Panasonic G6, voici plusieurs photos réalisées de 160 à 12 800 ISO.

 Panasonic Lumix G6 160 ISO Panasonic Lumix G6 200 ISO
160 ISO – JPEG - RAW 200 ISO – JPEG - RAW
 Panasonic Lumix G6 400 ISO Panasonic Lumix G6 800 ISO
400 ISO – JPEG - RAW 800 ISO – JPEG - RAW
 Panasonic Lumix G6 1600 ISO Panasonic Lumix G6 3200 ISO
1600 ISO – JPEG - RAW 3200 ISO – JPEG - RAW
 Panasonic Lumix G6 6400 ISO Panasonic Lumix G6 12800 ISO
6400 ISO – JPEG - RAW 12800 ISO – JPEG - RAW

Pour moi aucun problème jusqu’à 800 ISO, le bruit commençant vraiment à faire son apparition à 1600 ISO de façon assez contenue et en préservant une netteté importante. La différence se fait sentir avec le passage à 3200 ISO où le bruit est plus présent et le lissage se fait davantage sentir. Au-delà ça se gâte et tout dépendra de l’utilisation faite de la photo pour savoir si elle peut être sauvée à cette sensibilité.

Si on considère un petit traitement par Lightroom ou autre, le Panasonic G6 est donc pour moi utilisable sans problème jusqu’à 3200 ISO.

Panoramas

J’avais été assez déçu par l’utilisation du mode panorama lors de ma première prise en main du Panasonic G6, la vitesse idéale étant assez difficile à trouver pour réussir son panorama, résultant en un taux d’échec très important.

Les choses se sont améliorées sur le modèle final, et s’il vous faudra sans doute quelques essais avant de trouver le rythme parfait, vous pourrez ensuite librement vous amuser avec cette fonction très sympa !

Grande tailleImage originale

Les filtres créatifs

Le Panasonic Lumix G6 possède 19 filtres d’images directement applicables à la prise de vue. L’effet est plus ou moins intéressant selon les effets et certains sont paramétrables à l’instar de l’effet miniature qui permet de choisir la zone de netteté et de flou, ou l’effet désaturation partielle qui permet de sélectionner les zones qui resteront colorées.

Voici des exemples de ces filtres. La scène choisie n’est pas forcément idéale pour tous les filtres et certains ne ressortent donc pas de façon très nette …

 Expressif  Retro
 Ancien temps  Tons clairs
 Clair-Obscur  Sépia
 Monochrome dynamique  Impressionnisme
 Dynamique élevée  Développement croisé
 Effet jouet  Effet jouet vif
 Procédé sans blanchiment  Effet miniature
 Mise au point douce  Fantastique
 Filtre étoile  Désaturation partielle
 Rayon de soleil

Les styles d’images

En plus de ces filtres créatifs, des réglages de styles d’images (Standard, Naturel, Eclatant, Monochrome, etc…) sont disponibles et personnalisables sur une échelle de -5 à +5 pour ce qui concerne le contraste, la saturation, la netteté et la réduction du bruit. Et vous pouvez sauvegarder votre réglage personnalisé pour l’utiliser par défaut. Ces styles s’appliqueront bien entendu aux images enregistrées en JPEG, mais pas en RAW.

Exemples de photos réalisées avec le Panasonic Lumix G6

Vous trouverez ci-dessous des exemples de photos réalisées avec le Panasonic G6.

Ces exemples sont des RAW du G6 traités sous Lightroom et exportés en JPEG

Pour ceux qui souhaitent jeter un œil sur les fichiers d’origine JPEG ou les RAW, vous trouverez sous chaque image le lien vers le JPEG et le RAW d’origine.

 JPEG - RAW JPEG - RAW
JPEG - RAW JPEG - RAW
JPEG - RAW JPEG - RAW
JPEG - RAW JPEG - RAW

Le Panasonic Lumix G6 du côté vidéo

Le Panasonic Lumix G6 est assez richement doté du côté des fonctionnalités vidéo.

Il offre la possibilité de filmer dans les modes suivants :

  • Format AVCHD :
    • 1080p50 à 28 Mbps (i.e. résolution Full HD de 1920 x 1080 à 50 images pleines par secondes et un débit de 28 Mbps)
    • 1080i50 à 17 Mbps
    • 1080p25 à 24 Mbps
    • 1080p24 à 24 Mbps
    • 720p50 à 17 Mbps
  • Format MP4 :
    • 1080p50 à 28 Mbps
    • 1080p25 à 20 Mbps
    • 720p25 à 10 Mbps
    • 480p25 à 4 Mbps

Il est possible de filmer dans tous les modes PASM et donc de régler l’ouverture, la vitesse et la sensibilité en mode vidéo. Pour la mise au point vous avez le choix entre une mise au point continue, simple ou manuelle bien sûr.

La prise de photos est également possible durant l’enregistrement vidéo selon deux modes :

  • priorité film : la photo est prise sans altérer le déroulement de l’enregistrement mais elle n’est enregistré qu’en JPEG 2 Mpx et au format 16/9.
  • priorité photo : la photo est enregistrée selon vos paramètres habituels mais l’enregistrement est stoppé pendant un court instant.

Comme en photo, les réglages de styles d’images (Standard, Naturel, Eclatant, Monochrome, etc…) sont disponibles et personnalisables.

Notons également la présence d’une prise micro 3,5 mm comme vu dans la partie présentation de l’appareil, et qui permettra donc la connexion d’un micro externe.

Enfin le Panasonic Lumix G6 dispose, comme depuis plusieurs générations d’appareils Panasonic, de la fonction de Convertisseur Télé Extra (le mode « Crop ») qui permet de n’utiliser qu’une partie centrale du capteur sur une zone de 1920×1080 px, introduisant ainsi un facteur de zoom supplémentaire.

Pour tester le mode vidéo du Panasonic Lumix G6, j’ai passé une soirée de juillet sur les berges de Seine rive gauche, récemment fermée à la circulation.

J’ai filmé en mode AVCHD 1080p24, avec un style d’image réglé sur Naturel avec le contraste à -5, la saturation à -3 et le reste à 0. Pour les objectifs utilisés, j’ai principalement eu recours au Panasonic 12-35mm, au 45-175mm et aux Olympus 45 et 75 mm.

A l’utilisation le Panasonic G6 s’est révélé très agréable : facile à transporter, discret, l’écran articulé et l’EVF remplissent parfaitement leurs rôles, bref pas grand-chose à redire !

Au niveau de la qualité d’image obtenue : elle est excellente ! Le Panasonic G6 délivre des images bien définies, sans doute aussi car il était associé ici à des optiques de bon niveau. J’ai parfois sur certains plans ajouté un peu d’accentuation mais de façon raisonnable.

Je n’ai pas constaté de tendance particulière au moirage ou à l’aliasing, mais j’avoue ne pas avoir fait de test particulier.

On a souvent parlé de GH2 bis à la sortie du G6 notamment en raison de ses possibilités vidéo. Je dois dire que c’est assez juste et que j’ai retrouvé des sensations et un rendu d’image similaire à ce que j’ai connu avec le GH2.

De là à dire que le G6 est un meilleur choix que le GH3 … Même s’il offre des fonctions absentes du GH3, comme en particulier le focus peaking, pour moi le GH3 reste un cran au-dessus en termes de finition (tropicalisation par exemple), d’ergonomie générale et de qualité des modes vidéos (ne serait-ce que pour profiter du format .MOV au lieu de l’AVCHD, même si ce dernier est de mieux en mieux gérer par les éditeurs).

Chacun jugera en fonction de ses besoins (et de son porte-monnaie) car indépendamment de toute comparaison, le Panasonic Lumix G6 est un excellent appareil hybride pour qui recherche un mode vidéo de qualité !

Prix du Panasonic Lumix G6

Le Panasonic G6 est disponible en plusieurs kits :

  • avec l’objectif 14-42 mm « classique » au prix officiel de 699 euros.
  • avec l’objectif 14-42mm pancake motorisé au prix officiel 849 euros.
  • avec le nouvel objectif 14-140mm au prix officiel 1099 euros.

A noter que l’on trouve le Panasonic G6 en version nue aux alentours des 570€ sur le web.

Ce positionnement prix me semble assez juste face à la concurrence car pour bénéficier d’un appareil hybride avec viseur et des fonctionnalités comparables, il vous en coûtera nettement plus cher que ce soit chez Olympus (avec l’OM-D E-M5 ou un PEN plus viseur externe), chez Sony (NEX-6 ou NEX-7), et même chez Samsung (NX20), sans parler de Fuji.

Mon avis sur le Panasonic Lumix G6

Le Panasonic Lumix G6 est tout simplement un excellent appareil, aussi doué en photo qu’en vidéo, et doté de la plupart des fonctions additionnelles qu’on peut attendre d’un appareil hybride aujourd’hui (focus peaking, panoramas automatique, mode HDR, Wifi, …).

Je pourrais peut être juste lui reprocher une fabrication un peu trop plastique, et un look finalement assez banal de mini-reflex. 

Mais à part ça, le Panasonic Lumix G6 est un très bon choix pour qui recherche un appareil hybride avec viseur pour une utilisation autant photo que vidéo, et je ne peux que le recommander !

  • Pingback: Panasonic G6 at Hybridcams.fr | Camera Reviews()

  • Jérémie Boisset

    Bonjour,
    Merci pour cet excellent article. Je possède actuellement un GH1. Une évolution vers un G6 aurait-elle un intérêt ?

    • emeric

      Bonjour,

      Tout dépend de ce que vous recherchez bien sûr mais le G6 apporte tout de même un certain nombre d’améliorations ou de plus par rapport au GH1 :

      – Côté ergonomie : meilleur écran, meilleur viseur et une personnalisation plus poussée.
      – Côté photo : une meilleure gestion du bruit (sans problème jusqu’à 1600 ISO voire 3200), les modes panorama, intervallomètre, HDR, etc..
      – Côté vidéo : mode 1080p à 50i/s, mode « cinema » 1080p à 24i/s, meilleure gestion du bruit aussi en vidéo, possibilité de prendre des photos pendant la vidéo.

      Bref il y a quand même beaucoup d’améliorations sur le G6 par rapport au GH1 qui a quand même 4 ans maintenant (les choses évoluent vite !).

      Après à voir quelles sont vos attentes vis à vis d’un éventuel nouvel appareil pour pouvoir vous en dire plus !

      • Jérémie Boisset

        Merci pour votre retour.
        Je n’ai de toute façon pas le budget pour l’instant pour changer. J’attendrai encore un peu. le G7 ?

        • emeric

          Ah oui ça vous laisse 1 an normalement ;-) et puis d’ici là le G6 ne sera pas obsolète et aura baissé de prix !

  • Pingback: Panasonic Lumix GF6 : le test | hybridcams.fr()

  • Pingback: Panasonic Lumix G6 - Présentation, prise en mains et premières impressions | hybridcams.fr()

  • Pingback: Promotions Panasonic sur les hybrides | hybridcams.fr()

  • Julia

    Bonjour, Je ne trouve pas comment réactiver la visée sur l’ecran ! Y a t il un bouton direct pour ce faire ?

    • emeric

      Bonjour,
      Le bouton Fn5, situé à gauche du viseur, permet normalement par défaut de « switcher » entre la visée écran et le viseur. Si jamais il ne fonctionne plus de cette sorte, il faut alors aller voir dans le menu de personnalisation des boutons Fn si jamais il n’a pas été attribué à une autre fonction.

      • Julia

        Ok merci beaucoup de votre réponse rapide !

        • emeric

          De rien !