Panasonic Lumix G3 – le test

Dévoilé le 12 mai dernier, le Panasonic G3, nouvel appareil hybride micro 4/3 de la gamme G de Panasonic, vient de passer une grosse semaine entre mes mains ! Alors évolution ou révolution ce G3 ? Je vous propose de découvrir mes impressions sur cet hybride dans la suite de ce test.

De la même façon que pour le test du GF2, je n’ai pas la prétention de vous proposer un test très détaillé techniquement (je vous laisse consulter des sites beaucoup plus calés et pertinents sur ce sujet ! :-) ), mais un test de prise en main et d’utilisation, assorti d’un maximum d’exemples photos et vidéo !

Bien entendu, si vous avez des questions sur le Panasonic G3 à l’issue de ce test que vous souhaitez me poser, n’hésitez pas une seconde à la poster en commentaire, ou à m’envoyer un mail via la formulaire de contact.

Un peu de marketing …

Comme de coutume, attardons-nous un instant sur les utilisateurs à qui s’adresse le Panasonic G3 avant de rentrer dans le vif du sujet. Il se positionne clairement comme un appareil à destination du grand public, entendez par là que les photographes avertis et a fortiori experts ne sont pas la préocuppation première de Panasonic avec ce modèle. Il est important de garder cela en tête pour comprendre les choix effectués dans la conception de ce G3, et les évolutions par rapport au Panasonic G2 auquel il est censé succéder.

Je dis censé succéder car ce G3 marque pour moi une rupture par rapport au G2, un peu comme le GF2 a marqué une rupture nette par rapport au GF1. On ne va pas jouer sur les mots, mais le G3 est de ce point de vue non pas un successeur mais plutôt un modèle qui repositionne la gamme G de Panasonic comme le GF2 avait repositionné la gamme GF il y a quelques mois (et qui se confirme avec l’annonce récente du GF3 !)

On a donc au sein de la gamme hybride Panasonic 3 lignes de produits :

- la gamme GF :  depuis le GF2, cette gamme vise les utilisateurs de compact qui recherche un appareil plus performant en qualité d’image sans passer à un « gros » appareil (reflex ou autre). Les « codes » du compact sont repris, au niveau design et simplicité d’utilisation, avec la promesse d’une meilleure qualité d’image. L’annonce du GF3 renforce très nettement ce positionnement.

- la gamme G : avec ce G3, cette ligne vise également des utilisateurs « grand public », peut être un peu plus experts que ceux intéressés par le GF2, qui souhaitent un viseur intégré, et qui sont à la recherche d’une alternative plus légère que le reflex. La gamme G reprend certains codes du reflex, notamment en terme de design avec le viseur et une poignée plus proéminente que sur les GF, mais se rapproche de l’univers compact en terme d’ergonomie et de simplicité d’utilisation.

- la gamme GH : on est ici dans la gamme experte, avec en plus un positionnement particulier, car cette gamme avec le GH2 vise également les aficionados de la vidéo, qui recherche aussi un bon appareil photo sans s’encombrer de deux appareils. Un peu comme moi donc ! :-)

A la lecture de cette gamme, il semble manquer une ligne dédiée aux photographes experts ou avertis à la recherche d’un appareil plus compact. Mais est-ce la cible de Panasonic avec le format micro 4/3 ? Je ne le sais pas, mais le succès du GF1 auprès de cette cible semble montrer que ce marché existe bel et bien … A voir ce que nous réserve l’avenir sur ce créneau, et ce même si les dernières déclarations de Panasonic peuvent laisser envisager le développement d’un GF expert !



Les caractéristiques du Panasonic G3

Pas de long discours sur le sujet : je vous renvoie à la fiche produit qui détaille les caractéristiques techniques du Panasonic G3.

Je vais juste revenir sur les nouveautés et points principaux mis en avant par Panasonic sur le nouvel hybride.

  • Le G3 est annoncé je cite comme « le plus léger des appareils photo hybrides à viseur intégré ». Il est 25% plus petit que le G2. Nous verrons dans la partie design et ergonomie quel est l’impact de cette cure d’amaigrissement.
  • Le nouveau capteur 16 Mpx qui, couplé au moteur Venus FHD, promet une performance très améliorée au niveau de la gestion du bruit.
  • Un autofocus annoncé comme le plus rapide du marché (0,1s. équipé du 14-140mm, 0,18s. avec le 14-42mm et 0,15s. avec le 45-200mm)
  • La mise au point sur l’intégralité du capteur via l’écran tactile. Auparavant seule une zone réduite de l’écran pouvait être utilisée pour la mise au point. Avec le G3 la totalité de l’écran peut servir à la mise au point et au déclenchement donc via cet écran tactile.
  • Le mode de mise au point « Pinpoint » qui offre la possibilité de choisir son point quasiment au niveau du pixel.
  • Un mode rafale ultra rapide de 20im/s à une résolution de 4Mpx.

Voilà pour les arguments mis en avant pour le Panasonic G3 !

Design et ergonomie du Panasonic G3

Le premier point notable comme évoqué ci-dessus c’est bien la réduction de taille notable du Panasonic G3 par rapport au G2. Plus fin, plus léger, tout en conservant un viseur électronique intégré, l’avantage en terme d’encombrement est notable.

Pour vous en rendre compte, quelques photos prises lors de la présentation du G3 mettant côte à côte les deux derniers hybrides de la gamme G et le Panasonic GF2 (cliquez les photos pour agrandir):

Panasonic G3 vs Panasonic GF2 vs Panasonic G2 Panasonic G3 vs Panasonic GF2 vs Panasonic G2

Comme d’habitude c’est avec un objectif pancake que cette compacité prend tout son sens, plus qu’avec le zoom 14-42mm, sans parler du 14-140mm ou autre. Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de l’essayer avec le tout petit pancake 14mm, mais déjà avec le 20mm le gain en taille est appréciable !

Cette réduction de taille implique des évolution au niveau de l’ergonomie générale de l’appareil.

La première d’entre elles est évidemment la poignée de préhension sur la droite de l’appareil qui se trouve réduite. Ça pourra sans doute en gêner certains, mais personnellement j’ai trouvé que la prise en main était assez satisfaisante. Cela dit j’ai rajouté la plupart du temps comme à mon habitude une poignée pour une prise en main encore meilleure donc mon impression est peut être légèrement biaisée !

Les autres conséquences ergonomiques de la réduction de taille se font ensuite sentir au niveau des boutons physiques disponibles. Encore que sur ce point je pense qu’il s’agit aussi de choix de la part de Panasonic et pas seulement d’une adaptation à une contrainte physique. Un peu à l’image du GF2, et dans un souci de simplifier (du moins en apparence) l’utilisation de l’appareil, l’écran tactile est donc mis à contribution pour accéder à certains réglages de l’appareil.

Regardons donc le Panasonic G3 sous différents angles équipé du zoom 14-42mm :

  • De face :

Pas grand chose à dire sur la face de l’appareil. Le bouton de déblocage de l’objectif est placé sur la gauche de l’objectif.

  • De dos :

Sur la face arrière du Panasonic G3, on retrouve la plupart des boutons de réglages de l’appareil :

  • En haut à gauche, le bouton de switch entre l’écran LCD et le viseur électronique. Le G3 ne possède pas de détecteur au niveau de l’EVF permettant un basculement automatique entre l’écran et le viseur, à l’instar du GH2. Dommage c’est bien pratique, même si parfois le basculement se fait sans qu’on le veuille quand par exemple l’appareil est trop près du corps.
  • A côté du viseur, la molette de correction dioptrique qui permet de régler le viseur à votre vue.
  • Du côté droit, on retrouve le bouton de passage en mode lecture, le déclencheur vidéo puis la molette de réglage cliquable (permettant notamment de régler l’ouverture, la vitesse, la compensation d’exposition,etc.. selon le mode choisi). un mot sur le déclencheur vidéo dont la position ne m’a pas convaincu du tout. Je préfère la position sur le dessus comme le GH2 ou plus basse à droite comme sur le GH1. Ici il est au final assez difficile d’accès.
  • A côté de l’écran, les boutons disposés en trèfle qui permettent d’accéder au menu de l’appareil, au réglage des ISO, à la balance des blancs, au mode de mise au point et au retardateur ou mode rafale.
  • Enfin deux autres boutons paramétrables complètent les raccourcis physiques présents au dos de l’appareil. Au dessus du trèfle, un bouton qui donne par défaut accès au mode display (informations qui s’affichent à l’écran), et auquel vous pouvez donc affecter une autre fonction. J’ai pour ma part choisi d’y placer la fonction AF/AE lock en l’absence de bouton dédié ! Le second bouton sous le trèfle donne accès par défaut au menu rapide (Q menu) et peut aussi être paramétré selon votre goût. J’y ai placé la fonction ETC (crop vidéo). Sachant que les fonctions display et Q menu sont directement accessibles via l’écran tactile, je vous conseille fortement d’utiliser cette possibilité de personnaliser ces boutons !
  • Du dessus :

Sur le dessus du Panasonic G3, on retrouve une molette de sélection des modes PASM, scènes, filtres, et deux positions C1 et C2 pour vos réglages personnalisés; un bouton de raccourci vers le mode iA tout automatique, et bien sûr le déclencheur ; à gauche le bouton pour faire sortir le flash intégré, et au dessus du viseur le micro stéréo.

On a donc une molette de sélection des modes a contrario du Panasonic GF2, mais beaucoup moins de réglages directement accessible que sur le GH2 par exemple.

  • Du dessous :

Sous le Panasonic G3 se situe la trappe pour la batterie, qui sert aussi au logement de la carte SD. Disposition peu pratique, dans le cas où vous utilisez un trépied ou tout autre accessoire se fixant via la vis sous l’appareil comme une poignée par exemple ! Un logement dédié sur le côté est beaucoup plus pratique.

  • De profil :

Peu de chose sur les côtés si ce n’est les différentes prises (USB, HDMI) dans le logement sur la droite de l’appareil.

Au global à l’utilisation le Panasonic G3 m’a paru très agréable. La prise en main est bonne, sa légèreté est appréciable en balade car il ne se fait pas sentir, et globalement les réglages sont aisément accessibles. Les principaux raccourcis sont présents, et les deux touches Fn au dos ajoutent une dose de personnalisation.

Quelques points qui pourraient être améliorés cependant :

  • L’ajout d’une touche dédiée AF/AE: il est dommage de devoir dédier une des touches Fn à cette fonction à mon sens essentielle.
  • Le bouton Fn1 est assez pénible … il est très lisse et légèrement enfoncé mais pas assez pour le retrouver sans tâtonner ou regarder ! J’ai pesté plus d’une fois l’oeil dans le viseur à devoir chercher ce bouton que j’ai donc dédié à l’AF/AE lock.
  • La carte SD dans la trappe batterie: pénible également de devoir défaire la poignée ou autre accessoire pour changer la carte SD.
  • L’absence de basculement automatique entre le viseur et l’écran, quand même bien pratique quand on utilise les deux !

Pour le reste, les pour et contre écran tactile resteront sans doute sur leurs positions respectives, l’écran étant le même en termes de réactivité ou d’utilisation que sur le GF2 ou le GH2 par exemple.

Pour finir cette présentation de l’appareil quelques photos comparatives entre le G3, le GH2 et l’E-PL2 :

Le Panasonic G3 côté photo

Je ne vais pas revenir en détail sur les toutes les fonctionnalités photos du Panasonic G3, qui sont peu ou prou les mêmes que sur le GF2 ou GH2 en termes d’options (zone de mise au point, styles d’images, etc…), et que vous pouvez retrouver également dans la fiche produit.

Les principales nouveautés ont d’ailleurs déjà été exposées dans la partie « Caractéristiques » ci-dessus, je vous propose donc de passer directement aux exemples photo !

Gestion du bruit

J’ai réalisé un petit test de montée en ISO avec le G3 équipé du pancake 20mm f/1.7 que je vous laisse découvrir ci-dessous. Cliquez les vignettes pour accéder au JPEG grand format issu directement de l’appareil sans aucune modification bien entendu. Malheureusement, le RAW du G3 n’est pas encore pris en charge par Lightroom 3, je ne peux donc pas vous proposer de comparaison entre les JPEG et le RAW à l’heure où j’écris ces lignes.

ISO 160  ISO 200   ISO 400  

ISO 800 ISO 1600  ISO 3200 

ISO 6400 

Bien évidemment chacun jugera selon sa propre sensibilité mais il me semble personnellement que ces JPEG sont très intéressants jusqu’à 1600 ISO inclus. La dégradation apparaît plus nette à partir de 3200 ISO.

Exemples photos

Voici quelques exemples de photos prises dans différentes conditions, sur différents sujets, toutes en JPEG, et traitées sous Lightroom 3. Je vous mets en lien un .zip des fichiers originaux pour que vous puissiez juger vous-même de la qualité des photos, vu que je me suis amusé à pas mal les retoucher :-)

ATTENTION : PHOTOS RETIREES POUR CAUSE DE MÉDIOCRITÉ SUPPOSÉE DU PHOTOGRAPHE :-)

(une enquête est en cours, veuillez nous excuser pour le dérangement occasionné)

En utilisation photo, j’ai trouvé le Panasonic G3 très agréable à utiliser. L’AF est définitivement rapide, la présence d’un EVF est bien agréable (que ce soit par habitude, confort de visée ou par forte luminosité quand l’écran est peu utilisable), et les performances sont au rendez-vous !

A noter sur la mise au point : la possibilité pour la mise au point manuelle de faire apparaître une loupe au centre de l’écran qui zoome sur une partie de l’image (en appuyant sur la molette cliquable). Auparavant, c’était tout l’écran qui était occupé par ce grossissement, alors que maintenant avec cette méthode vous gardez une idée du cadre global de votre image.

Illustration issue du site « Les Numériques« 

La gestion du bruit me semble en progrès grâce au nouveau capteur 16Mpx et offre une latitude d’utilisation jusqu’à 1600 ISO, et encore je n’ai pas pu voir ce que donnerait le RAW avec un peu de post- traitement.

Pour revenir sur les nouveautés présentées, j’ai finalement assez peu utilisé le déclenchement via l’écran tactile, et je n’ai sans doute pas tiré toute la quintessence de la possibilité de l’utiliser en intégralité pour faire le point et déclencher … De même je ne me suis pas trouver en situation d’utiliser la MAP pinpoint …  Donc pas de commentaires particulier à ces sujets…. oui je sais mea culpa …

Le Panasonic G3 côté vidéo

Le G3 offre plusieurs modes vidéo :

  • un mode AVCHD Full HD 1920×1080 50i jusqu’à 17Mbps (mode FSH)
  • un mode AVCHD HD 1280×720 50p jusqu’à 17Mbps (mode SH)
  • un mode MJPEG HD 1280×730 30p
  • deux autres modes MJPEG en 640×480 et 320×240 tous en 30p.

Une précision d’importance tout de suite à la lecture de ces modes : tout comme pour le GF2, le capteur enregistre en 25fps pour les modes AVCHD.

Fonctionnalités vidéo

Le Panasonic G3 offre des fonctionnalités vidéo quasiment en tout point similaires à celles du GF2 :

  • la mise au point en continu pendant que vous filmez (mais aussi bien sûr le choix de le désactiver et de passer en autofocus à la demande par pression du déclencheur à mi-course, ou en focus manuel)
  • une fonction réduction du scintillement : il s’agit ici en fait de déterminer la vitesse d’obturation de l’appareil en mode vidéo pour réduire les effets de scintillement. Quatre vitesses sont proposés : 1/50, 1/60, 1/100 et 1/120.
  • la fonction « Convertisseur Tele Extra » : cette fonction découverte sur le GH2 (le fameux mode « crop ») est présente également sur le GF2 (voir le test du GF2 pour plus d’explication sur cette fonction très intéressante !)
  • pas de contrôle manuel de l’exposition au-delà de la fonction de réduction du scintillement qui revient à fixer la vitesse d’obturation en vidéo (donc pas de choix des ISO ni de l’ouverture en vidéo).
  • un enregistrement du son en stéréo.

Si les fonctionnalités sont similaires, en termes d’ergonomie le Panasonic G3 est bien plus pratique pour la vidéo que le GF2. Et cela pour deux raisons très simples : le viseur et l’écran rotatif !

Le viseur permet de filmer l’appareil collé à l’oeil ce qui procure à la fois une meilleure vision de la scène et aussi une position bien plus stable pour filmer à main levée. Quant à l’écran rotatif, c’est juste un confort indispensable pour filmer dans des conditions agréables que ce soit à main levée l’appareil calé contre le corps, ou pour une utilisation sur trépied pour éviter de pénibles contorsions :-). Sans parler des angles bien entendu que cela permet de trouver beaucoup plus simplement qu’avec un écran fixe (remarque valable en photo également bien entendu!).

Le seul point discutable pour moi est l’emplacement du déclencheur vidéo que je ne trouve pas optimal, et un peu difficile à atteindre.

Qualité vidéo

Pour tester la vidéo du Panasonic G3, j’ai profité d’une balade de deux heures dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés fin mai.

Quelques précisions techniques quant à la vidéo ci-dessous :

  • Vidéo tournée en mode AVCHD 1080i50
  • Objectifs utilisés : Lumix G Vario 14-42 mm f/3.5-5.6 & Lumix G 20 mm f/1.7
  • Filtre Fader ND & The Pod
  • La musique est byebye by Cascadeur

Concernant le rendu de l’image, je l’ai trouvé globalement très bon. Pas au niveau du GH2 en terme de piqué (notamment son mode 1080p24), mais projeté sur une télé LCD 40″ le rendu vidéo est très bon !

Alors après évidemment, si on rentre un plus précisément dans le détail, l’absence de contrôle de l’exposition entraîne certains soucis notamment de surexposition sur certains plans, et le bruit est bien présent sur les plans en faible luminosité. Mais pour l’utilisation à laquelle il se destine, le G3 produit des vidéos de très bonne facture.

Conclusion

Avec sa taille réduite, son nouveau capteur, sa gestion du bruit améliorée, son AF performant, son viseur intégré et son écran rotatif, il n’y a pas grand chose à reprocher au Panasonic G3 !

Je l’ai trouvé agréable à utiliser, facile à transporter, et surtout délivrant de très bons résultats tant en photo qu’en vidéo.

Certes son ergonomie a été simplifiée par rapport au G2, et tout n’est pas parfait à ce niveau. Mais hormis quelques points qui m’ont un peu gênés, le principal me semble être là entre la molette de sélection, les touches de raccourcis, la molette cliquable et les deux touches Fn personnalisables.

Ce Panasonic G3 est assez représentatif de ce que peut apporter le concept d’hybride tant au niveau matériel, qu’au niveau utilisation. Au niveau matériel car il offre dans un format réduit et léger les bénéfices d’un capteur micro 4/3 performant, la possibilité de changer d’objectifs, un viseur et un écran rotatif. Au niveau utilisation car il est parfaitement adapté avec cette configuration à la prise de vue photo et vidéo de qualité avec un encombrement minimum.

En bref, peut être pas une révolution, mais une très belle évolution que ce Panasonic G3 !

[jbox border= »6″ radius= »12″ shadow= »5″ color= »white » width= »550″ icon= »http://www.hybridcams.fr/wp-content/uploads/Panasonic-G3_comparer.jpg » title= »Comparer le Panasonic G3″ title_css= »font-size:12px; font-weight:bold; »]Comparez le Panasonic Lumix G3 aux autres appareils photo hybrides dans le comparateur hybridcams.fr.

[jbutton color= »red » size= »small » link= »http://comparatif.hybridcams.fr/appareils-photo-hybrides/panasonic-g3″ newpage= »yes »]Comparer[/jbutton]

[/jbox]

  • Pingback: emeric()

  • Pingback: Le nomade()

  • Pingback: Panasonic life +()

  • Pingback: Yom()

  • Gerard Maneval

    Merci Emeric pour ce test. très bonne idée le diaporama des menus

    • emeric

      De rien et merci aussi ;-)

  • Caydayrom

    C’est du HDR les photos prises avec dans l’église?!

    • emeric

      Non, pas de HDR, juste du post-traitement sous Lightroom.

  • Guillou

    Bonjour,
    Panasonic dit dans son argumentaire que le mode crop donne des images moins bruitées. Je ne comprends pas bien comment… Quelqu’un peut-il m’expliquer ? Ce mode crop joue t’il sur la profondeur de champ comme j’ai pu le lire ça et là ?
    Je ne suis pas un pro de la vidéo, loin de là, mais je veux un bon APN qui me fasse aussi de bonnes Vidéo. J’avais hésité avec le Nex 5 de sony mais je crois que mon choix est fait…

    • emeric

      Concernant le mode crop, il me semble au contraire que le bruit est davantage présent, mais je peux me tromper (une question de filtre anti-bruit qui n’est pas actif dans ce mode il me semble).

      Pour la profondeur de champ, le seul effet que je vois est que vu que le crop agit un peu comme un zoom sur l’image, l’impact sur la profondeur de champ est de même nature que celui d’un zoom. Mais peut-être y en a-t-il d’autres ?

  • Coco bel oeil

    C’est carrément du sabotage !

    • emeric

      On est à la limite, limite …

  • Guillou

    Je ne comprends pas bien vos réactions… pouvez vous m’éclairer ?

    • emeric

      Je pense que le « sabotage » en question faisait référence à la qualité des photos exemples du test.

      Je reconnais que certaines n’étaient vraiment pas très bonnes et pour ne pas fausser le jugement sur l’appareil par mes erreurs de prise de vue, j’ai pris le parti de les retirer.

      • Jean Marc

        En fait c’est un mode qui peut se révéler être une diablerie pour certaines utilisations.
        Tout d’abord, il est surtout utile en vidéo, où l’image est moins exigeante qualitativement.
        Ensuite, il permet de doubler sa focale, un 200 mm devient magiquement un 400 mm, parfois utile pour les vidéos animalières et en voyage.
        Enfin, en ne gardant que le centre de l’image, il permet d’éviter le vignettage de certaines vieilles focales particulièrement lumineuses et pas chères.

        Après, il faut bien connaître et savoir jouer avec les limites.
        Le bruit est acceptable avec une bonne lumière. Sinon, il faut savoir s’aventurer à utiliser les 1600 voir 3200 iso, inhabituels et limites au regard des capacités du GH2.
        A ces conditions, à vous les bokeh sans avoir à débourser des centaines d’euros !!
        Seb Farges est le roi du pétrole dans ce domaine, voir ses vidéos :
        http://vimeo.com/sebfarges/videos

  • Jean Marc

    J’ai du mal à comprendre l’intérêt de ce boîtier.
    Plus gros qu’un GF moins performant qu’un GH…
    La seule raison d’être que je vois, c’est que les G sont l’entrée de gamme des GH.
    Les G seraient les GH low coast !!
    Il n’y aurait donc que 2 vraies gammes, les GF et GH.

    J’ai cru lire que le boîtier du G3 serait en alu, tu confirmes ? , ce qui nous laisse l’espoir d’être enfin débarrassé du boîtier plastoc tout pourri… pour le GH3 !!

    • emeric

      Et bien écoute j’ai rien remarqué de particulier du moins en extérieur pour le G3 … à moins que le chassis soit en alu, mais le revêtement ne m’a pas semblé très différent ….

  • Guillou

    Merci Jean Marc pour l’explication.
    Donc, si je résume, le mode crop n’est à utiliser que par forte lumière et procure un effet bokeh (que j’aime bien) sans avoir par exemple à investir dans des filtres ND couteux…
    D’ailleurs, comme les paramètres d’ouverture… ne sont pas gérables en video, peut-on tout de même utiliser des filtres ND pour rajouter un effet bokeh ?

    • Jean Marc

      Pour être plus précis, avec une bonne lumière le mode crop ne pose pas de problème en vidéo.
      Avec moins de lumière, tout dépend bien sûr des caractéristiques de l’objectif et du boîtier utilisé, donc il faut tester.
      Avec des objectifs « classiques » Lumix les filtres ND restent utiles et parfois nécessaire pour les bokeh, le mode crop ne sert à rien.

      Les 4/3 peuvent utiliser d’autres objectifs. Certaines anciennes courtes focales très lumineuses peuvent s’adapter avec une bague mais était inutilisables à cause d’un  très fort vignettage.
      Avec le mode crop, ö miracle, le vignettage disparait puisque seule la partie centrale de l’image est conservée.
      On peut alors bénéficier du bokeh de ces focales très lumineuses grâce au crop.
      Ce n’est pas le crop qui fait le bokeh.
      Cf Seb Farges ;))

  • Guillou

    Quel filtre ND me conseilleriez vous pour donner un effet bokeh en exterieur lumineux ? Attention, je suis débutant et ne souhaite pas investir trop ! :)

    • emeric

      Alors moi j’ai acheté le Fader ND de Lightcraft Workshop que tu peux trouver sur ebay :http://stores.ebay.fr/Light-Craft-Workshop/Fader-ND-/_i.html?_fsub=838893011&_sid=146221611&_trksid=p4634.c0.m322

      Il est à un tarif très raisonnable et t’offre la possibilité de varier l’intensité de ton filtre de ND2 à ND400, ce qui t’évites d’investir dans plusieurs filtres et d’en changer selon les conditions de lumière et le résultat que tu recherches.

      Je l’ai utilisé dans quasiment toutes mes dernières vidéos et jusqu’ici j’en suis satisfait !

  • Guillou

    Donne t’il de bons résultats même avec le G3 ? car à la différence du GH2, le mode vidéo du G3 fonctionne en « tout automatique » si j’ai bien compris…
    L’automatisme s’accommode t’il bien du filtre neutre ?
    PS : j’attends toujours la sortie du G3… ça serait bien qu’il sorte avant mes vacances ! :)

    • emeric

      Je n’ai pas noté de dysfonctionnement majeur à l’utilisation du filtre ND sur le G3 … Au contraire il permet de gérer un peu la quantité de lumière reçue en l’absence de réglage manuels … Après il est sûr que vu que c’est du tout automatique et que tu n’as pas d’indication d’ouverture ou d’ISO sur l’écran, on ne peut juger de l’impact du filtre qu’au rendu à l’oeil sur l’image (et via l’histogramme aussi).

    • Satjc

      Il est dispo chez Digit Photo ;o)

  • Estelle

    Bon alors moi j’ai une petite question : j’ai vraiment du mal a voir la réelle différence entre le G3 et le GF3.
    Pour l’instant, j’ai encore le petit Lumix FT1 (compact baroudeur) et j’aimerais bien passer à la vitesse au dessus : qualité d’image, jouer avec les profondeurs, sans pour auttant acheter un reflex…
    Du coup, je ne sais pas trop lequel choisir entre les 2, vous avez un conseil à me donner ?
    Merci.

    • emeric

      Bonjour Estelle,

      Les différences sont assez nombreuses :-)

      Pour les principales :

      – la taille et la forme du boîtier (style plus proche d’un compact pour le GF3, plus proche d’un mini reflex pour le G3).
      – le capteur : « vieux » capteur 12Mpx identique au GF2 sur le GF3, nouveau capteur 16Mpx sur le G3
      Рle viseur ̩lectronique int̩gr̩ au G3, absent du GF3
      – l’écran rotatif sur le G3, fixe sur le GF3
      – les raccourcis et touches d’accès directs plus nombreuses sur le G3 (cf. molette par exemple)
      etc…

      Il est toujours délicat de conseiller un appareil, mais ce que je peux te dire c’est qu’il est clair que le G3 est techniquement bien supérieur au GF3 ! Le G3 se destine à un public un peu plus expert qui recherche plus de possibilité de paramétrages, une ergonomie plus typée reflex, etc … Le GF3 est clairement destiné et positionné sur la simplicité d’utilisation et la compacité, même si tous les réglages techniques sont disponibles, ils le sont au sein d’une interface et d’une ergonomie « simplifiée » (moins d’accès directs, réglages via écran tactile …).

      Bref comme toujours tout dépend de tes besoins, tes envies, et tes habitudes d’utilisation !

  • Pingback: Panasonic annonce le Panasonic Lumix GX1, nouvel appareil photo hybride expert | hybridcams.fr()

  • Thomas.

    Bonjour , je possède ce petit appareil , qui me ravie pour l’instant ( normal je débute… ) , cependant , je voudrais savoir où je peux trouver une poignée de bonne ergonomie pour cet appareil….je dois bien avouer que je peine à trouver…et que pourrais-je bien y ajouter comme flash ? Et un objectif de rapport qualité prix intéressant pour des photos de sport ( mécanique principalement…)(je possède le 14-42 du kit ) ?

    • emeric

      Bonjour Thomas,

      Personnellement j’ai acheté une poignée sur ebay pour mon GH2, mais qui sera utilisable sans problème avec un G3 (http://cgi.ebay.fr/Dragonne-poignee-pour-Panasonic-Lumix-DMC-L1-DMC-L10-/320679986925?pt=FR_IQ_PhotoVideo_Accessoires_Accessoires_Photo&hash=item4aaa0446ed#ht_2826wt_1012). Elle est basique mais me convient bien. Il y a un certain nombre d’autres modèles sur ebay.

      Pour le flash, en revanche je ne me suis jamais vraiment intéressé au sujet donc je ne pourrais te conseiller précisément.

      Pour les photos de sport mécaniques, tout dépend de la situation à savoir si tu dois privilégier la puissance du zoom car tu es loin de ton sujet, ou la vitesse de l’objectif pour figer le mouvement.

      Dans le premier cas le Panasonic 100-300mm peut être un bon choix : il est stabilisé et relativement abordable pour ces focales, mais en revanche ne dispose que d’une ouverture moyenne (f/4-5.6). Dans le second cas les 20mm f/1.7, 25mm f/1.4 ou même l’Olympus 45mm f/1.8 sont des choix à considérer : plus de zoom, plus de stabilisation mais des ouvertures qui permettront de maximiser la vitesse d’obturation. J’avoue une grosse faiblesse pour l’Olympus que j’ai depuis quelques jours, même si il se destine davantage au portrait qu’à ton utilisation sport, il est d’un rapport qualité/prix étonnant !

    • emeric

      Bonjour Thomas,
      Personnellement j’ai acheté une poignée sur ebay pour mon GH2, mais qui sera utilisable sans problème avec un G3 (http://cgi.ebay.fr/Dragonne-poignee-pour-Panasonic-Lumix-DMC-L1-DMC-L10-/320679986925?pt=FR_IQ_PhotoVideo_Accessoires_Accessoires_Photo&hash=item4aaa0446ed#ht_2826wt_1012). Elle est basique mais me convient bien. Il y a un certain nombre d’autres modèles sur ebay.
      Pour le flash, en revanche je ne me suis jamais vraiment intéressé au sujet donc je ne pourrais te conseiller précisément.
      Pour les photos de sport mécaniques, tout dépend de la situation à savoir si tu dois privilégier la puissance du zoom car tu es loin de ton sujet, ou la vitesse de l’objectif pour figer le mouvement.
      Dans le premier cas le Panasonic 100-300mm peut être un bon choix : il est stabilisé et relativement abordable pour ces focales, mais en revanche ne dispose que d’une ouverture moyenne (f/4-5.6). Dans le second cas les 20mm f/1.7, 25mm f/1.4 ou même l’Olympus 45mm f/1.8 sont des choix à considérer : plus de zoom, plus de stabilisation mais des ouvertures qui permettront de maximiser la vitesse d’obturation. J’avoue une grosse faiblesse pour l’Olympus que j’ai depuis quelques jours, même si il se destine davantage au portrait qu’à ton utilisation sport, il est d’un rapport qualité/prix étonnant !

      • Thomas.

        Déja , je te remercie pour ta réponse !!! Concernant les photos de sport mécanique , et bien je pense que je serai distant au grand maximum de 20-30m  , mais plus réellement de 10-15m , voir bien moins ( genre 1m dans certains cas )…je pense qu’il faut plus que je favorise la vitesse de l’objectif ( même si un objectif ayant a la fois le « zoom » et la vitesse serait l’idéal , mais dans un prix abordable ( oui je sais je demande le graal ) ).

        Aurais-tu des liens vers les objectifs que tu me cites ?

        Merci bien !

        Thomas.

        • emeric

          Cet objectif serait apprécié de beaucoup c’est clair :-)

          Panasonic devrait sortir des nouveaux objectifs zoom d’ici peu si tout va bien: un 12-35mm et un 35-100mm. Ils sont annoncés avec une ouverture constante assez lumineuse même si on ne sait pas encore laquelle précisément (f/2 ? f/2.8 ?).

          En revanche niveau prix je ne pense pas qu’ils seront ce que j’appellerais abordables ! :-)

          Pour ceux que je te cite, je n’ai pas de lien précisément à te donner, mais tu trouveras je pense beaucoup d’info, tests et prix sur le web ! Les trois ont des bonnes critiques. Personnellement j’ai le 20mm et depuis quelques jours le 45mm d’Olympus. Les deux sont très bons de mon point de vue, et j’avoue un gros faible pour le 45mm  ;-)

          • Thomas.

            Encore merci de me répondre si rapidement !!! :-)
            J’ai l’objectif 14-45 Panasonic , je vais déjà voir se que sa vaut….

            Ensuite , comment sais-tu ou non si un objectif est lumineux ou non ?

            Je vais m’acheter une bague d’adaptation pour utiliser mes vieux objos Minolta et Sigma ( 28-80 , 75-300 , 28-105 , 100-300 ). Sa me fera des télé pas cher ( bon yora plus d’AF , mais à 40€ la bague port inclus , sa serait bête de jeter ces cailloux )

            • emeric

              C’est simple plus l’ouverture maximale de l’objectif est importante, plus un objectif est dit lumineux. Et plus le chiffre correspondant à l’ouverture max est petit, plus celle-ci est grande ! Grosso modo on pourrait dire qu’à partir de f/2.8 on a des objectifs que l’on peut qualifier de « lumineux », mais bon c’est juste une façon de dire pas un type d’objectif à proprement parler.

              Bonne idée pour les bagues, c’est l’un des gros avantages des hybrides et notamment des micro 4/3, ce serait dommage de ne pas en profiter !

              • Thomas.

                Merci bien pour cette éclaircissement =)

                Une dernière question : est-ce que tout les objectifs micro4/3 sont compatibles avec les tout boitiers micro4/3 ? Est-ce que tout les objectifs µ4/3 Panasonic peuvent se monter sur tout les boitiers Pana µ4/3 ( exemple , un objectif livré avec un lumix G3 se monte t’il sur un lumix G2 , GH2 , G1 …. ) ?

                Et « the last one » : si j’ai bien compris , cette bague devrait etre nickel pour y collé mes vieux cailloux Minolta AF et Sigma ( les raccords sur le boitier sigma sont les meme que les Minolta ) ?

                • emeric

                  Oui tous les objectifs micro 4/3 sont compatibles avec tous les boitiers micro 4/3. Tu peux donc piocher dans toutes les gammes m4/3 Olympus et Panasonic pour ton G3, ou dans les marques tiers qui font du m4/3 (le fameux Voigtlander f/0,95 par exemple !).

            • Thomas.

              http://cgi.ebay.fr/Minolta-Sony-AF-MA-lens-to-Panasonic-GF1-GF2-GF3-G1-G2-G3-GH1-GH2-M4-3-adapter-/300597013193?pt=UK_Photography_CameraLenses_Lens_caps_hoods_adaptors_ET&hash=item45fcfa6ac9

              Pense tu que cette adaptateur la est celui qu’il me faut ? ( je pense que oui , mais une confirmation m’aiderait bien !)

              PS : si le lien ne s’affiche pas , c’est que le site me le refuse !

              • emeric

                Pour ton adaptateur, je suis pas un specialiste de ces objectifs, mais selon la description ça m’a l’air correct oui !

            • Thomas.

              Mes objectifs Minolta sont des « AF » =)

  • Pingback: Test de l'appareil photo hybride Nikon 1 V1 | hybridcams.fr()

  • Pingback: Olympus annonce son nouvel appareil photo hybride l'Olympus OM-D E-M5 | hybridcams.fr()

  • Pingback: Appareil photo hybride Olympus OM-D E-M5 vs. Panasonic G3 | hybridcams.fr()

  • Pingback: Comparatifs et tests compacts à objectifs interchangeables | bonplanphoto()

  • Pingback: Test de l'appareil photo hybride Panasonic GX1 -()

  • Pingback: Le hack du Panasonic GF3 est disponible ! -()

  • Baitaite Alain

    Je voudrais vous demander d’éclairer ma lanterne à propos d’un petit problème que je n’arrive pas à résoudre. Il s’agit du retardateur du g3. Quand on use de cette fonction, il est difficile par la suite de s’en défaire, car elle reste affichée à l’écran et à fonctionner. Y a aucune touche pour l’annuler. Auriez-vous une astuce à me suggérer? Merci infiniment!

    • emeric

      Bonjour,

      Je n’ai plus le G3 sous la main, mais normalement vous devez pouvoir repasser en mode « normal » via le menu du retardateur (celui qui propose un déclenchement immédiat, 2s de décalage ou 10s de décalage). Pour y accéder il y a la raccourci sur la touche bas du trèfle au dos de l’appareil ou vous pouvez naviguer dans le « Q menu » pour trouver ce réglage.

      Sans l’appareil en main pour constater votre problème, il m’est difficile de vous en dire plus …

  • Pingback: Test de l'Olympus PEN E-PL3 (1/3) - Présentation de l'appareil -()

  • JIM YO

    Je souhaiterais acheter le panasonic G3 hybride. Que me conseillez vous comme objectif et carte SD? D’avance merci.

    • emeric

      Tout dépend de votre utilisation.

      Pour les objectifs, à voir si vous préférez un objectif polyvalent, comme un zoom qui ne vous oblige pas à vous déplacer ou à changer régulièrement d’objectif. Ou au contraire une focale fixe qui sera plus contraignante sans doute à l’utilisation, mais vous offrira dans la plupart des cas une plus grande ouverture et une meilleure qualité optique.

      Dites m’en un peu plus et je tenterais de vous orienter dans votre choix !

      Pour la carte SD, si vous faîtes de la vidéo envisagez une carte de classe 6 minimum, voire 10 pour être tranquille. Si pas de vidéo, toute carte devrait convenir. Mais dans tous les cas choisissez une carte de marque et pas de no name, pour éviter les mauvaises surprises.